En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Enseignement agricole: "plus de jeunes" pour faciliter la transition agricole (Guillaume)

| AFP | 312 | Aucun vote sur cette news
Le ministre français de l'Agriculture Didier Guillaume à Paris le 24 octobre 2018
Le ministre français de l'Agriculture Didier Guillaume à Paris le 24 octobre 2018 ( Eric FEFERBERG / AFP/Archives )

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume a exprimé mardi sa volonté d'enrayer la baisse de fréquentation des établissements d'enseignement agricole et de "former plus de jeunes", afin de favoriser la transition vers l'agroécologie.

"La première ambition, c'est former plus de jeunes", a déclaré le ministre, auditionné par la commission culture, éducation et communication du Sénat.

"Aujourd'hui l'enseignement agricole, d'année en année, il y a de moins en moins de jeunes qui s'y inscrivent, peut-être parce qu'ils manquent de communication", a estimé M. Guillaume, pour qui "il faut mieux communiquer" et améliorer l'orientation, en lien avec le ministère de l'Éducation nationale.

"Ce n'est pas une filière au rabais", a martelé le ministre, souhaitant profiter de la loi Agriculture et Alimentation, censée réorienter le secteur vers un modèle plus vertueux sur le plan environnemental, pour "renforcer l'attractivité des métiers" et mettre de nouvelles filières en place, dans l'environnement et le sanitaire.

"Nous aurons réussi notre mandature si, à la fin du quinquennat, il y a plus d'élèves qui vont dans les formations agricoles, parce que s'il y a plus d'élèves, ils seront plus en phase avec la société et on pourra transformer notre modèle agricole pour s'adapter aux nouvelles attentes", a estimé le ministre.

Le budget de l'enseignement agricole, rattaché au ministère de l'Agriculture, représente pour 2019, 35% du budget global du ministère, soit 1,8 milliard d'euros (+1,44%), dont 315 millions d'euros pour l'enseignement supérieur et 1,47 milliard pour l'enseignement technique, a précisé M. Guillaume.

L'enseignement agricole scolarise 160.000 jeunes, de la quatrième au BTS, a rappelé le ministre, dans des établissements majoritairement privés (40% d'établissements publics).

"Aujourd'hui, l'enseignement agricole ne compte plus que 10% d'enfants issus du monde agricole, fils d'agriculteurs, ce qui montre bien la mutation totale de l'enseignement agricole au fil des années", a affirmé le ministre, évoquant beaucoup de jeunes modestes provenant de zones rurales ou de zones périurbaines.

Il a souligné que ces établissements ne menaient pas obligatoirement vers le métier de paysan, 40% des formations étant en lien avec l'agriculture au sens large, et l'agroalimentaire, alors que 30% des formations mènent à des métier de services à la personne.

Interrogé sur le projet de fusion entre les deux organismes de recherche en agriculture, alimentation et environnement, l'INRA et l'IRSTEA, le ministre a réaffirmé que ces deux établissements étaient "très complémentaires".

Alors qu'une sénatrice évoquait l'inquiétude des personnels concernés, M. Guillaume s'est voulu rassurant: "Ce n'est pas une fusion au rabais, ce n'est pas une fusion pour gagner des sous, pour gratter des euros. C'est une fusion pour avoir l'excellence mondiale".

Il a affirmé qu'il n'y aurait "aucune réduction de budget" et "aucune réduction des postes".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 11/12/2018

IDIA Capital Investissement accompagne les dirigeants-actionnaires de la société Whiskies du Monde, spécialisée dans la distribution de spiritueux premium en France et en Europe, dans une…

Publié le 10/12/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 10/12/2018

L’équipe de TradingSat.com, séduite par les qualités graphiques de court terme de CREDIT AGRICOLE, entrevoit un potentiel intéressant sur cette action qui constituera le sous-jacent d’un turbo…

Publié le 07/12/2018

LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ N'A QU'UNE VALEUR D'INFORMATION ET NE CONSTITUE PAS UNE OFFRE D'ACQUÉRIR OU LA SOLLICITATION D'UNE OFFRE DE VENDRE QUELQUES…

Publié le 07/12/2018

Par courrier reçu le 6 décembre 2018 par l'AMF, Crédit Agricole SA a déclaré à l'Autorité de marché avoir franchi en baisse, le 30 novembre 2018,...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...