En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 068.85 PTS
-0.65 %
5 068.00
-0.66 %
SBF 120 PTS
4 054.92
-0.59 %
DAX PTS
11 412.53
-0.52 %
Dowjones PTS
25 080.50
-0.81 %
6 769.87
-0.89 %
1.131
-0.01 %

Enquête en Europe après une suspicion de fraude liée au bitcoin en Autriche

| AFP | 389 | Aucun vote sur cette news
Enquête en Europe après une suspicion de fraude liée au bitcoin en Autriche
Enquête en Europe après une suspicion de fraude liée au bitcoin en Autriche ( JACK GUEZ / AFP )

Les autorités enquêtant sur une fraude présumée liée au bitcoin en Autriche ont demandé l'aide d'Interpol pour identifier les auteurs, de même que les potentielles victimes, à travers l'Europe.

Des "centaines" de personnes en Autriche ont réclamé avoir été escroquées dans le cadre d'un schéma de transaction dans cette monnaie digitale dit "Optioment", a indiqué jeudi à l'AFP Christina Ratz, porte-parole du procureur de Vienne.

Le quotidien local Die Presse estime à 10.000 le nombre de victimes.

Deux ressortissants autrichiens sont accusés de fraude dans ce dossier, mais leur nombre pourrait croître avec l'élargissement de l'enquête, a dit Mme Ratz.

Les investisseurs se voyaient promettre des bénéfices de 4% par semaine. Ces engagements ont d'abord été tenus, jusqu'à un soudain effondrement intervenu au mois de novembre.

En janvier, l'organisme autrichien chargé de la surveillance des marchés a saisi le parquet du dossier "Optioment", signalant une suspicion de fraude dite pyramidale en violation des normes régulant le marché des capitaux.

"J'ai investi tout l'argent de ma famille. L'équivalent d'environ 50 bitcoin. L'argent est perdu. J'en suis certain", a dit un jeune homme cité par Die Presse et par la chaîne de télévision publique ORF.

Selon la presse, le montant de bitcoins investis dans "Optioment" s’élèverait à 12.000, soit environ 95 millions d'euros.

Selon Die Presse, les avocats des suspects autrichiens ont indiqué que leurs clients avaient été escroqués à leur tour par deux personnes dont le nom n'a pas été révélé, un Danois, Lucas M. et un Lituanien, Alex P.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/11/2018

L'accord s'accompagne d'un nouveau partenariat élargi entre TF1 et Dailymotion...

Publié le 14/11/2018

Cette opération sera soumise à l'approbation des actionnaires d'Enova Santé dans les prochains jours...

Publié le 14/11/2018

L'action Apple se dirigeait mercredi à Wall Street vers sa 5ème baisse consécutive. Plusieurs courtiers ont réduit leurs objectifs de cours et s'inquiètent de la baisse des ventes d'iPhones.

Publié le 14/11/2018

Nextedia a doublé sa taille en 2017...

Publié le 14/11/2018

                                                      COMMUNIQUE - 14 novembre 2018   Information à propos d'IHS holding   Au 14 novembre…