5 416.66 PTS
-0.51 %
5 361.00
-0.57 %
SBF 120 PTS
4 345.33
+0.00 %
DAX PTS
12 550.82
-
Dowjones PTS
24 024.13
-1.74 %
6 509.05
+0.00 %
Nikkei PTS
22 215.32
-0.28 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Eni et Sonatrach élargissent leur partenariat

| AFP | 115 | Aucun vote sur cette news
ENI est présent depuis 1981 dans le pays, où il réalise une production nette d'environ 100.000 barils équivalent pétrole par jour
ENI est présent depuis 1981 dans le pays, où il réalise une production nette d'environ 100.000 barils équivalent pétrole par jour ( MARCO BERTORELLO / AFP/Archives )

Les groupes pétroliers et gaziers italien Eni et algérien Sonatrach ont signé mardi une série d'accords visant à élargir leur partenariat.

Les patrons des deux groupes, Abdelmoumen Ould Kaddour et Claudio Descalzi, ont signé ces accords à Oran afin de "renforcer l'intégration entre les deux sociétés dans les activités opérées conjointement" en Algérie.

Cela se traduira par "d'importantes synergies qui porteront à des économies significatives", a expliqué Eni dans un communiqué.

Les deux groupes entendent notamment lancer "un programme ambitieux d'exploration et de développement dans le bassin de Berkine, qui conduira à la mise en production de nouvelles réserves de gaz via l'utilisation et l'optimisation des infrastructures existantes".

Eni et Sonatrach souhaitent aussi poursuivre leur collaboration dans la Recherche et développement, donnant ainsi suite aux accords signés en novembre 2016.

"La collaboration renouvelée entre nos sociétés (...) permet à Eni de réaliser un nouveau pas important dans un pays clé comme l'Algérie", a indiqué M. Descalzi, cité dans le texte.

Il a souligné que "la prochaine réalisation d'un laboratoire pour les énergies renouvelables et une infrastructure photovoltaïque sur le site productif de BRN (Bir Rebaa Nord, dans le Sud algérien) sont un élément supplémentaire dans le parcours de décarbonisation d'Eni, qui prévoit le développement d'énergies vertes".

Le groupe italien est présent depuis 1981 dans le pays, où il réalise une production nette d'environ 100.000 barils équivalent pétrole par jour, ce qui en fait un des principaux acteurs.

La justice italienne se penche depuis plusieurs mois sur sur le versement présumé de 197 millions d'euros de pots-de-vin en Algérie, entre 2007 et 2010, par le groupe italien et sa filiale Saipem.

Ce versement aurait permis d'une part à Saipem d'obtenir des contrats d'un montant total de 8 milliards d'euros. Et d'autre part à son principal actionnaire, le géant Eni, d'obtenir l'autorisation du ministre algérien de l'Energie de l'époque, Chakib Khelil, pour acquérir les droits d'exploitation du gisement de gaz algérien de Menzel.

Des amendes de 900.000 euros ont été requises le 26 février à Milan contre Eni et Saipem, et plus de six ans de prison contre l'ex-patron d'Eni, Paolo Scaroni, pour corruption internationale en Algérie.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/04/2018

L'EUR/USD effectue un pull back sur son support

Publié le 25/04/2018

Les résultats de l'exercice 2017 restent marqués par la persistance d'une très faible activité dans le secteur des services Oil & Gas : le chiffre...

Publié le 25/04/2018

Carrefour et Système U ont annoncé conclure une coopération à l’achat pour une durée de cinq ans et prendre des engagements renforcés en faveur des producteurs agricoles. En consolidant les…

Publié le 25/04/2018

Le chiffre d’affaires d'Air Liquide au premier trimestre 2018 s’est élevé à 5,010 milliards d’euros, soit une progression de 6% en données comparables. Il a baissé de 3,2% en données…

Publié le 25/04/2018

STMicroelectronics a enregistré au premier trimestre 2018 un bénéfice net de 239 millions de dollars, ou 0,26 dollar par action diluée, contre 108 millions de dollars (ou 0,12 dollar par action…