5 541.99 PTS
+0.28 %
5 546.5
+0.41 %
SBF 120 PTS
4 432.20
+0.27 %
DAX PTS
13 463.69
+0.22 %
Dowjones PTS
26 144.82
+0.28 %
6 887.25
+0.77 %
Nikkei PTS
23 816.33
+0.03 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Énergies vertes: la Chine et l'Inde en tête pour attirer les investissements

| AFP | 168 | Aucun vote sur cette news
Des panneaux solaires sur une colline de Chuzhou, dans l'est de la Chine, le 13 avril 2017
Des panneaux solaires sur une colline de Chuzhou, dans l'est de la Chine, le 13 avril 2017 ( STR / AFP/Archives )

La Chine et l'Inde sont les pays les plus attractifs pour les énergies renouvelables, passant ainsi devant les États-Unis, la France pointant à la sixième place, selon un classement établi par le cabinet d'audit EY.

La Chine, qui est déjà le pays qui investit le plus dans les énergies renouvelables (17% du total mondial en 2016), s'est fixé de nouveaux objectifs pour se passer de ses vieilles centrales à charbon, ouvrant la voie à une place encore plus importante pour les énergies vertes, note EY.

L'Inde est aussi engagée dans un vaste effort de développement, notamment du solaire. Le pays veut multiplier par huit les capacités actuelles de son parc solaire pour atteindre 100 gigawatts en 2022.

Toutefois, "le doute grandit" sur la capacité du pays à atteindre cet objectif, du fait de questions sur la rentabilité des investissements et de la qualité des équipements installés, note EY, plus optimiste sur le développement de l'éolien.

En revanche, le discours pro-charbon et pro-hydrocarbures du président américain Donald Trump fait redescendre les États-Unis à la troisième place de ce classement, avec notamment en ligne de mire des interrogations sur le soutien fédéral aux énergies vertes.

Le pays reste toutefois une bonne terre d'accueil pour les investissements, car "la baisse des coûts rend l'éolien et le solaire de plus en plus compétitifs sans subventions", estime EY.

En Europe, l'Allemagne et le Royaume-Uni, moteurs du développement des énergies vertes sur le continent, sont dans le top 10 du classement, respectivement 4e et 10e.

De son côté, la France, 6e, gagne une place par rapport à l'an dernier, le programme d'Emmanuel Macron augurant des mesures "positives" pour le secteur des énergies renouvelables, selon EY.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2018

Pour la saison estivale, il est un peu trop tôt pour évaluer les perspectives de réservations...

Publié le 22/01/2018

Oeneo a accéléré sa croissance au troisième trimestre 2017-2018 pour atteindre un chiffre d'affaires de 61,5 millions d'euros, en hausse de 11,8% (+12,7% à taux de change constants). Après 9…

Publié le 22/01/2018

      EXEL Industries Société Anonyme au capital de 16 969 750 EUR Siège Social : 54, rue Marcel Paul 51206 Epernay Cedex RCS Epernay n° B 095 550 356       MISE A…

Publié le 22/01/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 22/01/2018

Prismaflex a fait état d’un chiffre d’affaires de 15,50 millions d’euros au titre du troisième trimestre de son exercice 2017/2018 (clos à fin décembre). Ce chiffre laisse apparaître une…

CONTENUS SPONSORISÉS