En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 060.40 PTS
-0.70 %
5 066.00
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 053.05
-0.61 %
DAX PTS
11 478.06
-0.40 %
Dowjones PTS
25 339.99
+1.15 %
7 157.21
+0.00 %
1.157
+0.08 %

Endurance: Michelin prolonge son contrat avec le WEC et les 24 Heures du Mans

| AFP | 359 | Aucun vote sur cette news
Si Porsche part, Michelin reste bien présent aux 24 Heures du Mans, comme ici le 13 juin 2015
Si Porsche part, Michelin reste bien présent aux 24 Heures du Mans, comme ici le 13 juin 2015 ( GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives )

Le manufacturier de pneumatiques français Michelin a annoncé samedi dans un communiqué avoir signé un nouveau contrat de fournisseur pour au moins trois saisons, de 2018-2019 à 2020-2021, avec l'Automobile Club de l'Ouest (ACO), organisateur les 24 Heures du Mans, et le Championnat du monde d'endurance (WEC).

Michelin continuera donc de fournir des pneumatiques au Mans et au WEC en concurrence avec Dunlop.

"Les 24 Heures du Mans demeurent l'épreuve sur circuit la plus exigeante du monde et le WEC est actuellement dans une phase de transformation que nous souhaitons accompagner", a expliqué Pascal Couasnon, directeur de Michelin Motorsport, cité dans le communiqué.

Le manufacturier de Clermont-Ferrand, partenaire du Championnat du monde depuis sa résurgence en 2012, a choisi de rester malgré le retrait successif d'Audi l'an passé et de Porsche à l'issue des Six Heures de Bahreïn disputées ce week-end, laissant Toyota comme seul constructeur dans la catégorie reine, le LMP1, dont Michelin est le fournisseur exclusif.

"Nous croyons à la pertinence de l'endurance comme vecteur d'innovation", souligne Pascal Couasnon.

Michelin a signé en septembre un contrat de fourniture exclusif de ses gommes avec le championnat d'endurance nord-américain IMSA à partir de 2019, remplaçant ainsi l'Allemand Continental dans les catégories Prototype et GT Daytona.

Le groupe n'exclut pas officiellement un retour à compter de 2020 en Formule 1, quittée fin 2006 et entièrement équipée actuellement par l'Italien Pirelli, mais le prolongement de cet engagement avec le WEC le rend très hypothétique.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/10/2018

Sodexo, spécialiste mondial des services de qualité de vie, a annoncé plusieurs évolutions au sein du groupe : Juliette Dufourmantelle, a été nommée Directrice Générale, Ministères &…

Publié le 15/10/2018

LCM reste à l’Achat sur GL Events, et abaisse son objectif de cours de 29 à 26 euros. L’augmentation de capital de 107 millions d’euros va permettre au groupe de conclure ses acquisitions en…

Publié le 15/10/2018

Engie et le fonds de pension canadien CDPQ (Caisse de dépôt et placement du Québec) prévoient de proposer 9 milliards de dollars pour acquérir le réseau de gazoducs du brésilien Petrobras, a…

Publié le 15/10/2018

La confiance revient rapidement