En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 371.45 PTS
-0.50 %
5 366.50
-0.55 %
SBF 120 PTS
4 297.18
-0.54 %
DAX PTS
12 539.27
-0.18 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
+0.00 %
1.171
-0.03 %

Endurance: Michelin prolonge son contrat avec le WEC et les 24 Heures du Mans

| AFP | 325 | Aucun vote sur cette news
Si Porsche part, Michelin reste bien présent aux 24 Heures du Mans, comme ici le 13 juin 2015
Si Porsche part, Michelin reste bien présent aux 24 Heures du Mans, comme ici le 13 juin 2015 ( GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives )

Le manufacturier de pneumatiques français Michelin a annoncé samedi dans un communiqué avoir signé un nouveau contrat de fournisseur pour au moins trois saisons, de 2018-2019 à 2020-2021, avec l'Automobile Club de l'Ouest (ACO), organisateur les 24 Heures du Mans, et le Championnat du monde d'endurance (WEC).

Michelin continuera donc de fournir des pneumatiques au Mans et au WEC en concurrence avec Dunlop.

"Les 24 Heures du Mans demeurent l'épreuve sur circuit la plus exigeante du monde et le WEC est actuellement dans une phase de transformation que nous souhaitons accompagner", a expliqué Pascal Couasnon, directeur de Michelin Motorsport, cité dans le communiqué.

Le manufacturier de Clermont-Ferrand, partenaire du Championnat du monde depuis sa résurgence en 2012, a choisi de rester malgré le retrait successif d'Audi l'an passé et de Porsche à l'issue des Six Heures de Bahreïn disputées ce week-end, laissant Toyota comme seul constructeur dans la catégorie reine, le LMP1, dont Michelin est le fournisseur exclusif.

"Nous croyons à la pertinence de l'endurance comme vecteur d'innovation", souligne Pascal Couasnon.

Michelin a signé en septembre un contrat de fourniture exclusif de ses gommes avec le championnat d'endurance nord-américain IMSA à partir de 2019, remplaçant ainsi l'Allemand Continental dans les catégories Prototype et GT Daytona.

Le groupe n'exclut pas officiellement un retour à compter de 2020 en Formule 1, quittée fin 2006 et entièrement équipée actuellement par l'Italien Pirelli, mais le prolongement de cet engagement avec le WEC le rend très hypothétique.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

'Octopath Traveler' de Nintendo sur Switch prend la tête du classement...

Publié le 23/07/2018

Par l'intermédiaire d'une filiale britannique

Publié le 23/07/2018

Hasbro a vu son bénéfice net reculer de près de 11% au deuxième trimestre, à 60,299 millions de dollars ou 48 cents par action. Ses ventes ont baissé de 7% à 904,5 millions de dollars. Le…

Publié le 23/07/2018

Le titre poursuit sa phase de rebond technique. Du côté des indicateurs, la moyenne mobile à 20 séances se retourne à la hausse sous les cours tandis que le RSI est bien orienté au-dessus des…

Publié le 23/07/2018

Une aventure boursière peu concluante