En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

En difficulté, le bitcoin fait appel à la légende de la boxe Floyd Mayweather

| AFP | 458 | Aucun vote sur cette news
La monnaie virtuelle enchaîne les mauvaises nouvelles après avoir frôlé le 1er septembre la barre psychologique des 5.000 dollars, du jamais vu
La monnaie virtuelle enchaîne les mauvaises nouvelles après avoir frôlé le 1er septembre la barre psychologique des 5.000 dollars, du jamais vu ( ROSLAN RAHMAN / AFP/Archives )

Le bitcoin a connu une semaine difficile, affaibli par l'offensive de la Chine et les doutes émis à son encontre par un grand banquier de Wall Street, mais espère se relancer avec l'aide du boxeur américain Floyd Mayweather, qui en vante les mérites sur les réseaux sociaux.

La crypto-monnaie valait 3.801,10 dollars vendredi vers 16H30 GMT, après être descendue jusqu'à 2.981,45 dollars un peu plus tôt, selon des données compilées par Bloomberg. Elle a perdu près de 11% de sa valeur en une semaine.

Le 1er septembre, le bitcoin avait frôlé la barre psychologique des 5.000 dollars, en s'affichant à 4.921,45 dollars, du jamais-vu.

Mais depuis cette envolée, la monnaie virtuelle, symbole de la popularité des crypto-monnaies auprès du grand public, enchaîne les mauvaises nouvelles.

L'Association nationale de finance internet (NIFA), qui en Chine supervise le secteur en étroit lien avec le gouvernement, vient de condamner vertement les "dangers" des crypto-monnaies, tandis que Pékin a décidé d'interdire les nouvelles émissions de devises virtuelles.

Jeudi, c'est une grande plateforme chinoise d'échanges, BTC China, qui a décidé de cesser toute transaction de bitcoin.

Pour le PDG de la première banque américaine JPMorgan Chase, Jamie Dimon, la monnaie virtuelle va tout simplement "imploser" car elle est une "escroquerie". Elle "ne va pas bien finir", a-t-il déclaré lors d'un grand raout de la finance mardi.

Le bitcoin, dont la technologie, la "blockchain" est pourtant plébiscitée pour la transparence qu'elle pourrait injecter dans plusieurs pans de l'économie, ne se laisse pas abattre et compte sur des soutiens médiatiques pour inverser le cycle des mauvaises nouvelles.

Vendredi, le boxeur Floyd Mayweather, recruté par la startup Centra qui propose des cartes bancaires en bitcoin, en vantait les mérites sur les réseaux sociaux.

"En train de dépenser des bitcoins (...) et autres types de crypto-monnaies à Beverly Hills", quartier huppé de Los Angeles en Californie, écrit sur son compte Twitter la légende de la boxe. Un message accompagné d'une photo le représentant assis sur un fauteuil dans ce qui apparaît comme un magasin de chaussures, tenant à la main une carte bancaire de Centra.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.