En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 411.11 PTS
+0.03 %
5 406.00
-0.06 %
SBF 120 PTS
4 330.35
-0.08 %
DAX PTS
12 570.91
+0.08 %
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
+0.00 %
Nikkei PTS
22 697.36
+0.44 %

En 2022, le déficit de la France tombera à 1,4% du PIB selon l'OFCE

| AFP | 256 | Aucun vote sur cette news
La croissance devrait atteindre 1,6% en moyenne en France sous le quinquennat Macron et le déficit décroître jusqu'à 1,4% du PIB en 2022
La croissance devrait atteindre 1,6% en moyenne en France sous le quinquennat Macron et le déficit décroître jusqu'à 1,4% du PIB en 2022 ( PHILIPPE HUGUEN / AFP )

La croissance devrait atteindre 1,6% en moyenne en France sous le quinquennat Macron et le déficit décroître jusqu'à 1,4% du PIB en 2022, selon des estimations de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) publiées mercredi.

L'OFCE, un think tank classé à gauche, qui s'était livré pendant la campagne présidentielle à l'évaluation des programmes des candidats, a analysé les mesures annoncées par Emmanuel Macron et effectué une estimation de leur impact macroéconomique.

Selon ses calculs, la croissance devrait évoluer "dans une fourchette comprise entre 1,5% et 1,8% avec une accélération sur la période 2019-2020 avec la montée en charge des mesures fiscales et du plan d'investissement" de 50 milliards d'euros.

Elle "ralentirait en 2021-2022 sous l'effet de l'intensification de la consolidation budgétaire au-delà de 2020".

En moyenne, elle s'établirait à 1,6% sur le quinquennat.

De son côté, "le déficit public passerait de 3% du PIB en 2017 à 1,4% en 2022, avec une année 2019 où le déficit refranchirait la barre des 3% pour une année, atteignant 3,5% du PIB en raison de la transformation du Crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) en baisse de cotisation", estime l'OFCE.

Cette transformation suppose en effet que lors de l'année de transition, l'Etat aura à supporter à la fois la baisse de cotisations pour l'année en cours et le remboursement du CICE pour les précédentes, les créances pouvant être remboursées jusqu'à quatre ans après le versement des salaires.

Dans son document d'orientation budgétaire transmis mardi au Parlement, le gouvernement table lui sur un déficit passant de 3% en 2017 à 0,5% du PIB en 2022.

Les prélèvements obligatoires passeraient de 44,3% de PIB en 2017 à 43,6%, tandis que "les dépenses publiques se réduiraient de 2,3 points de PIB sur la période 2017-2022 et de 2,7 points de PIB si l'on prend 2016 comme année de référence", selon l'OFCE.

Lors de son discours de politique générale, le Premier ministre Edouard Philippe a promis une baisse de trois points de PIB des dépenses publiques.

La dette publique resterait pour sa part à environ 96% du PIB jusqu'en 2019, avant de commencer à décroître à partir de 2020, pour atteindre 92% en 2022, un chiffre en ligne avec les prévisions du gouvernement.

Enfin, le taux de chômage connaîtrait une lente décrue, passant de 9,2% en 2017 à 7,6% en 2022.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2018

      Information mensuelle relative au nombre total d'actions et de droits de vote de Neopost SA   Etabli en application de l'article 223.11 du Règlement…

Publié le 17/07/2018

Neolife a annoncé le principe d'une émission de BSA

Publié le 17/07/2018

Richemont a annoncé qu'il soutenait la candidature de Sophie Guieysse au conseil d'administration. Les actionnaires voteront à l'assemblée générale du 10 septembre. Sophie Guieysse dirige…

Publié le 17/07/2018

Spineway, spécialiste des implants et ancillaires chirurgicaux pour le traitement des pathologies de la colonne vertébrale, a reçu le prix Forbes...

Publié le 17/07/2018

Le marché automobile européen a repris du poil de la bête en juin avec des immatriculations de véhicules neufs en hausse de 5,2% à environ 1,6 million...