En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Emploi: le dynamisme des métropoles ne déteint pas toujours sur les territoires proches

| AFP | 336 | Aucun vote sur cette news
Les métropoles régionales ne partagent pas toujours leur dynamique d'emploi avec les territoires avoisinants
Les métropoles régionales ne partagent pas toujours leur dynamique d'emploi avec les territoires avoisinants ( PATRICK HERTZOG / AFP/Archives )

Les métropoles régionales ne partagent pas toujours leur dynamique d'emploi avec les territoires avoisinants, selon une note publiée mercredi par France Stratégie, organisme de réflexion qui dépend de Matignon.

Le document, qui résume une étude du laboratoire EconomiX de l'université de Nanterre, étudie la situation des 12 plus grandes aires urbaines de France, hors Île-de-France, pour évaluer l'effet d'entraînement de la métropole sur l'emploi des zones qui la bordent. Son analyse distingue quatre groupes de villes.

Trois métropoles - Lyon, Nantes et Aix-Marseille - "partagent leur dynamisme avec les territoires régionaux avoisinants". Dans ces grandes villes, "la métropole et les territoires proches semblent s'inscrire dans une logique de codéveloppement", écrit France Stratégie. "Elles se caractérisent par une forte dynamique de leur zone d'emploi mais aussi des zones d'emploi contiguës et parfois des zones d'emploi plus éloignées de leur région d'appartenance", ajoute l'organisme.

Bordeaux et Rennes font également partie de ce groupe, mais "dans une moindre mesure".

Rennes est "dans une situation particulière": située "en bordure de la région Bretagne", elle fait davantage bénéficier de son dynamisme la région Pays de la Loire que sa propre région.

Le deuxième groupe rassemble des métropoles - Lille, Toulouse et Montpellier - dont le "dynamisme en matière d'emploi ne s'observe pas dans les territoires régionaux environnants". Par exemple, les zones d'emploi autour de Lille ne profitent pas de sa vitalité, "pâtissant" d'un "positionnement sur des secteurs peu dynamiques".

À l'inverse, le troisième groupe se compose de villes dont la "dynamique d'emploi" est "plus faible" que celle des territoires avoisinants. C'est le cas de Grenoble et de Strasbourg. Pour Grenoble, si sa zone d'emploi affiche une croissance de l'emploi "dans la moyenne nationale", les territoires qui l'entourent s'en sortent mieux, profitant du dynamisme de Lyon et d'autres pôles comme Annecy et Chambéry.

Enfin, Rouen et Nice forment le quatrième groupe. Ces deux territoires sont "en difficulté sur le plan de l'emploi", aussi bien au cœur de leur métropole qu'aux alentours.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…