En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 636.25 PTS
+0. %
5 636.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 447.36
+0. %
DAX PTS
12 633.60
-
Dow Jones PTS
26 770.20
-0.95 %
7 868.49
+0. %
1.115
-0.14 %

Emploi des seniors: les clichés ont la peau dure

| AFP | 2446 | 4.43 par 7 internautes
Un forum consacré à l'emploi des séniors organisé par le Medef à Paris le 7 mars 2018
Un forum consacré à l'emploi des séniors organisé par le Medef à Paris le 7 mars 2018 ( GERARD JULIEN / AFP/Archives )

"Difficiles à manager", "résistants au changement", "faibles capacités d'adaptation aux nouvelles technologies"... Souvent victimes de clichés, les seniors galèrent à garder et surtout à retrouver un emploi alors que l'exécutif va demander à tous de travailler plus longtemps.

Dans son rapport annuel à paraître jeudi, l'association Solidarités nouvelles face au chômage (SNC) passe au crible la situation des plus de 50 ans sur le marché du travail, ces "grand oubliés des politiques de l'emploi".

C'est le cas de Marc, 57 ans, qui cherche un emploi depuis dix mois. Ce cadre parisien, qui a travaillé dans le secteur de l'audit de conformité, trouve que c'est "très difficile".

Il évoque tout de suite le niveau de salaire: "les seniors ont la réputation d'être chers mais quand on baisse nos prétentions, cela ne convient pas non plus!", explique-t-il après en avoir fait l'expérience.

A côté de la question du salaire qui freine le recrutement d'un quinqua, celle du management.

"J'ai passé un entretien dans une société où j'avais tout à fait le profil, je me retrouvé en face d'une jeune femme de 27 ou 28 ans qui aurait été mon chef. Elle m'a regardé avec des yeux stupéfiés même avant que j'ai ouvert la bouche!", explique à l'AFP cet ingénieur de formation. Il n'a pas été retenu.

Lui qui se sent "en forme" et "veut travailler" a en théorie encore sept ans de vie active avant une retraite au taux plein, à 64 ans. Non sans humour, il glisse qu'il a "15 ans de moins que Jean-Paul Delevoye", haut-commissaire aux retraites, 72 ans, choisi pour mener "une réforme essentielle".

Seuil d'âge non pertinent

Chômage des seniors
Chômage des seniors ( Maryam EL HAMOUCHI / AFP )

Au chômage depuis un an, Carine, 49 ans, trouve qu'"à partir de 40 ans, pour les femmes, c'est dur". "La psychologue de Pôle emploi m'a dit qu'il ne fallait surtout pas mettre mon âge sur son CV car je ne serai pas prise", raconte cette aide à domicile qui habite près de Meaux.

En réalité, le terme de "senior" ne veut pas dire grand-chose.

"On est sur un champ qui irait de 50 ans jusqu'à 67 ans voire 70 ans", explique Annie Jolivet, chercheuse au Centre d'études de l'emploi et du travail (CEET) au Cnam, spécialiste du sujet.

"Il faudrait arrêter de se référer à un seuil d'âge", explique-t-elle.

"Il faut raisonner sur l'organisation du travail" et "la santé au travail", préconise-t-elle. "Le maintien dans l'emploi des seniors passe aussi par la prévention" quel que soit l'âge, explique-t-elle, dubitative sur d'énièmes mesures pour les seniors stricto sensu.

Les plus de 50 ans restent "en moyenne 673 jours inscrits" à Pôle emploi contre "404 pour les 25/49 ans", rappelle SNC dans son rapport.

"Depuis la fin de la dispense de recherche d'emploi (fin en 2012 d'un dispositif qui exonérait un demandeur d'emploi de chercher un emploi à partir de 57 ans, ndlr), le nombre de chômeurs de plus de 60 ans augmente, et cette tendance va se prolonger", pronostique Annie Jolivet.

Parallèlement à la réforme des retraites, le gouvernement a assuré à plusieurs reprises qu'il allait travailler sur l'emploi des seniors.

Christine, 51 ans, assistante commerciale, habite au sud de Poitiers et raconte sa recherche d'emploi: "On m'a déjà dit: +vous n'allez probablement pas avoir d'enfant mais est-ce que vous allez être grand mère?+"

Bien sûr, aucun employeur ne lui parle directement de son âge, mais "ils jouent sur les mots" ou font des "allusions discrètes". "On m'a demandé si +à mon âge+ j'étais capable d'utiliser un nouveau logiciel", raconte-t-elle, ébahie, ou si elle "allait pouvoir s'adapter à un nouvel environnement de travail".

"Ce n'est pas facile de répondre à cela sans leur renvoyer dans la figure... qu'ils ont le même âge", voire plus, s'indigne-t-elle.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
7 avis
Note moyenne : 4.43
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/10/2019

A l'issue du 1er semestre 2019, Freelance...

Publié le 21/10/2019

La base clients du Groupe Maroc Telecom atteint 67,6 millions au 30 septembre 2019, en progression de 10,6% à base comparable, portée principalement...

Publié le 21/10/2019

Refinancements bancaire et obligataire d'un montant global de 115...

Publié le 21/10/2019

Sartorius Stedim Biotech (SSB), fournisseur majeur de l'industrie biopharmaceutique, poursuit sa croissance avec une hausse à deux chiffres de son...

Publié le 21/10/2019

Sartorius Stedim Biotech (SSB) s'engage à acquérir une partie du portefeuille des sciences de la vie de Danaher dans le cadre d'une transaction plus...