5 548.05 PTS
+0.11 %
5 547.5
+0.14 %
SBF 120 PTS
4 440.13
+0.18 %
DAX PTS
13 576.77
+0.84 %
Dowjones PTS
26 214.60
+0.55 %
6 906.28
+0.00 %
Nikkei PTS
24 124.15
+1.29 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Emploi: 200.000 contrats aidés seront financés en 2018

| AFP | 278 | Aucun vote sur cette news
Le Premier ministre Édouard Philippe, le 20 septembre 2017 à Paris
Le Premier ministre Édouard Philippe, le 20 septembre 2017 à Paris ( Martin BUREAU / AFP )

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé jeudi que "200.000 contrats aidés" seront financés en 2018, "intégralement dans le secteur non marchand" (services, associations), avec un taux moyen de prise en charge par les pouvoirs publics de 50%.

Les jeunes en insertion et les chômeurs de longue durée seront prioritaires pour ces contrats, qui seront ciblés sur deux secteurs, l’urgence sanitaire et sociale, "où le volume des emplois aidés sera maintenu" et l'accompagnement des enfants handicapés en milieu scolaire, a-t-il annoncé à l'issue d'une rencontre avec les acteurs de la lutte contre la pauvreté.

Le Premier ministre a ajouté que ces contrats aidés bénéficieront à l'outre-mer et aux communes rurales et comporteront "une exigence de formation", aujourd'hui "trop souvent insuffisante".

"Le Plan d'investissement dans les compétences sera mobilisé avec notamment des formations qualifiantes ou concernant les compétences de base. Tout contrat aidé comportera véritablement pendant sa durée, ou le cas échéant, à son issue un volet formation", a-t-il dit.

En annonçant cet été la baisse des contrats aidés en 2017, le gouvernement avait suscité de fortes protestations dans les collectivités locales et les associations.

La ministre du Travail Muriel Pénicaud a chargé Jean-Marc Borello, président du groupe SOS (économie sociale et solidaire) d'une mission sur les contrats aidés et les "dispositifs actuels à renforcer ou modifier". Les conclusions de cette mission seront rendues d'ici la fin de l'année.

Le gouvernement se fixe aussi l'objectif de "10.000 contrats de professionnalisation expérimentaux dans l'année". Cette version assouplie du contrat de professionnalisation, ouverte aux personnes les plus éloignées de l'emploi, fait l'objet d'une expérimentation, prévue par la loi Travail, qui doit prendre fin le 31 décembre prochain.

L'idée est de proposer "une formation sur mesure, plus adaptée aux besoins" des chômeurs.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

Le titre se maintient au-dessus de l'ancienne zone de résistance des 65 euros. Il est soutenu par sa moyenne mobile à 20 séances tandis que le RSI est bien orienté sans être en zone de surachat.…

Publié le 23/01/2018

  Paris, 23 janvier 2018 - Atos, leader international de la transformation digitale, annonce aujourd'hui que sa solution de gestion des identités et accès « Evidian IAM » a…

Publié le 23/01/2018

D'après les chiffres de Médiamétrie...

Publié le 23/01/2018

Louis Capital Markets Midcap Partners estime qu'il est encore trop tôt pour se positionner sur ID Logistics en dépit d'une année 2017 blanche...

Publié le 23/01/2018

Plus perfectionné que son frère jumeau...

CONTENUS SPONSORISÉS