En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 100.00 PTS
+0.08 %
5 084.00
-0.21 %
SBF 120 PTS
4 065.64
-0.30 %
DAX PTS
11 559.44
+0.31 %
Dowjones PTS
25 278.40
-0.24 %
7 057.25
-1.40 %
1.158
+0.20 %

Emissions de CO2 des voitures: l'UE cherche un compromis, Berlin freine

| AFP | 197 | 5 par 1 internautes
Les pays européens tentent à Luxembourg de surmonter leurs divisions sur l'ampleur de la baisse des émissions de CO2 à imposer aux constructeurs automobiles
Les pays européens tentent à Luxembourg de surmonter leurs divisions sur l'ampleur de la baisse des émissions de CO2 à imposer aux constructeurs automobiles ( Ina Fassbender / dpa/AFP/Archives )

Les pays européens tentaient mardi à Luxembourg de surmonter leurs divisions sur l'ampleur de la baisse des émissions de CO2 à imposer aux constructeurs automobiles, au lendemain du coup de semonce des experts de l'ONU sur le réchauffement climatique.

Les ministres de l'Environnement des 28 ont sur la table une proposition de compromis avec une diminution de 35% pour les voitures neuves en 2030, par rapport à 2021. Un objectif que l'Allemagne tente de réduire, au grand dam de pays qui lui reprochent de céder à son industrie automobile.

La baisse de 35% proposée par la présidence autrichienne du Conseil de l'UE est plus ambitieuse que celle suggérée par la Commission européenne fin 2017 (-30% d'émissions moyennes en 2030). Mais en deçà de celle de 40% votée début octobre par le Parlement européen.

Les États membres devront négocier avec les eurodéputés pour fixer l'ampleur de l'effort qui s'imposera à terme dans l'UE. Mais ils doivent d'abord se mettre d'accord entre eux mardi.

La France plaide "pour une baisse de 40% des émissions CO2 des voitures en 2030", a déclaré à son arrivée mardi à Luxembourg le ministre de la Transition écologique François de Rugy.

Des pays comme la Suède, le Danemark ou encore les Pays-Bas réclament de leur côté une baisse plus importante. Mais un autre groupe, incluant des pays de l'Est et l'Allemagne, ne veut pas dépasser l'objectif initial de la Commission.

"L'industrie automobile allemande met la politique environnementale allemande au pied du mur, nous voulons y mettre un terme aujourd'hui", a déploré le secrétaire d’État luxembourgeois au développement durable, Claude Turmes.

"Tout ce qui reste en deçà de l'objectif du Parlement signifierait que nous ignorons ce que la science nous a dit hier", a-t-il poursuivi.

- Coups de fil à Berlin -

Emissions de CO2 des voitures particulières
Emissions de CO2 des voitures particulières ( Thorsten EBERDING / AFP )

La ministre allemande de l'Environnement, Svenja Schulze, a admis qu'elle aurait souhaité défendre une baisse plus ambitieuse au nom de Berlin, en particulier après le rapport des experts de l'ONU qui ont appelé à des transformations "sans précédent" pour contenir l'emballement climatique.

Mais la ministre social-démocrate défendra "la position coordonnée" au sein de la coalition gouvernementale allemande dominée par les conservateurs.

Il y aura "peut-être encore des coups de fil entre Luxembourg et Berlin" au long de la journée, a estimé une source diplomatique.

Mais faute de consensus entre ministres mardi, "il n'est pas exclu que l'on doive recourir à un vote à la majorité qualifiée" qui mettrait Berlin en minorité, a indiqué un responsable européen, estimant que les négociations pourraient se poursuivre tard dans la soirée.

Outre la baisse des émissions de CO2, les États membres devront aussi se mettre d'accord sur des objectifs sur la part des véhicules électriques dans le parc global des constructeurs automobiles, fixée à 20% d'ici 2025 et à 35% d'ici 2030 par le Parlement européen.

Si les pays de l'UE parviennent à se mettre d'accord mardi, ils pourront dès le lendemain lancer les négociations avec les eurodéputés pour aboutir à une législation contraignante.

La réunion à Luxembourg doit aussi permettre d'adopter la position de l'UE dans le cadre de la COP24, le sommet de l'ONU sur le climat qui aura lieu en décembre à Katowice en Pologne.

"Dans ce dossier, il faut une unanimité des 28", a rappelé une source diplomatique. "Le question est de savoir si nous confirmons les objectifs fixés lors de la COP21 ou si nous décidons qu'il faut aller au-delà", a-t-elle ajouté.

L'UE s'est engagée à la COP21 de Paris à réduire d'au moins 40% les émissions des gaz à effet de serre (CO2, méthane, protoxyde d'azote, etc.) d'ici 2030, par rapport à 1990, dans l'ensemble des secteurs de son économie.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/10/2018

Lysogene et Sarepta annoncent un accord de licence exclusif pour LYS-SAF302, thérapie génique innovante prête à entrer en phase pivot contre la MPS...

Publié le 15/10/2018

Article 223-16 du Règlement Général de l'Autorité des marchés financiers     Date Nombre total d'actions composant le capital social Nombre total de…

Publié le 15/10/2018

Après le repli des cours

Publié le 15/10/2018

Paris, le 15 octobre 2018 - Sodexo, leader mondial des services de Qualité de Vie, publie ce jour l'édition 2018 de son rapport « Sodexo University Trends : Five Trends Set to…

Publié le 15/10/2018

Des perquisitions seraient en cours aujourd'hui dans les locaux d'Opel en Allemagne, dans le cadre d'une enquête pénale sur les émissions polluantes...