En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 210.46 PTS
-4.22 %
4 203.00
-4.37 %
SBF 120 PTS
3 302.71
-4.12 %
DAX PTS
9 547.57
-3.91 %
Dow Jones PTS
21 917.16
-1.84 %
7 813.50
+0. %

Emirates maintiendra des vols commerciaux vers 13 destinations

| AFP | 1122 | 4.50 par 2 internautes
Une photo prise le 2 mars 2020 montre du matériel médical et des kits de dépistage du nouveau coronavirus transportés devant un Airbus d'Emirates Airlines à l'aéroport international de Dubaï
Une photo prise le 2 mars 2020 montre du matériel médical et des kits de dépistage du nouveau coronavirus transportés devant un Airbus d'Emirates Airlines à l'aéroport international de Dubaï ( KARIM SAHIB / AFP/Archives )

La compagnie aérienne de Dubaï, Emirates Airlines, a affirmé dimanche son intention de maintenir finalement des vols commerciaux vers 13 destinations, quelques heures après avoir annoncé la suspension de l'ensemble de ces vols dès mercredi pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

La fédération des Emirats arabes unis, dont Dubaï est l'un des émirats, a annoncé vendredi les deux premiers morts du nouveau coronavirus dans le pays. Au total, 153 cas ont été enregistrés, dont 38 ont guéri.

Emirates, la plus grande compagnie aérienne du Moyen-Orient, a indiqué dans un communiqué "avoir reçu des demandes de gouvernements et clients pour aider au rapatriement de voyageurs".

La compagnie a donc décidé de "maintenir des vols vers la Grande-Bretagne, la Suisse, Hong Kong, la Thaïlande, la Malaisie, les Philippines, le Japon, Singapour, la Corée du Sud, l'Australie, l'Afrique du Sud, les Etats-Unis et le Canada", selon le texte.

Le PDG d'Emirates, cheikh Ahmed ben Saïd al-Maktoum, a plus tôt annoncé la suspension de "tous les vols commerciaux à compter de mercredi 25 mars", précisant dans un communiqué que les vols cargo étaient maintenus.

"Nous suivons la situation de près et nous reprendrons nos vols réguliers dès que les conditions le permettront", avait-il ajouté.

"Les opérations du groupe Emirates se sont bien déroulées, en termes d'objectifs financiers, jusqu'en janvier 2020 mais (la pandémie de) Covid-19 y a mis un terme soudainement et douloureusement ces six dernières semaines", selon le communiqué.

Emirates va également diminuer les salaires de base, de 25 à 50%, d'une majorité d'employés pour une durée de trois mois, mais ne va pas procéder à des licenciements, d'après son PDG.

"Plutôt que de demander aux employés de partir, nous avons choisi de réduire temporairement les salaires de base", a indiqué M. Maktoum, ajoutant vouloir "éviter de supprimer des emplois".

Pour faire face à la propagation du nouveau coronavirus, les pays du Golfe ont rapidement imposé des restrictions, notamment liées au transport aérien.

Les Emirats ont suspendu la délivrance de visa à l'aéroport et interdit l'arrivée des résidents étrangers légaux se trouvant actuellement en dehors du territoire.

Ils ont renforcé samedi les mesures de précaution en annonçant "la fermeture des plages, des parcs, des piscines, des cinémas et des salles de sport".

Emirates, qui dessert habituellement 159 destinations, est l'un des fleurons économiques de Dubaï, devenu ces dernières années un important hub aéroportuaire et une destination touristique.

Le tourisme y a augmenté de 5,1% en 2019 par rapport à l'année précédente, avec un chiffre record de 16,73 millions de visiteurs.

La cité-Etat se prépare à accueillir l'Exposition universelle à partir d'octobre et visait, avant le cataclysme provoqué par le nouveau coronavirus, les 20 millions de visiteurs en 2020.

Chef de file des monarchies arabes du Golfe, l'Arabie saoudite, pays frontalier des Emirats, a enregistré 119 nouveaux cas portant le total des contaminations à 511 dont 17 personnes guéries.

A Bahreïn, une autre monarchie du Golfe, un deuxième décès a été recensé, alors que les cas de contamination ont augmenté à 333 dont 149 guéris.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/04/2020

Free (Iliad) annonce le prolongement de la diffusion en clair sur Freebox TV des chaînes Jeunesse initialement prévue jusqu’au 31 mars et rend accessible en clair jusqu’au 30 avril 2020 de…

Publié le 01/04/2020

Theranexus flambe ce mercredi de 477% à 13,80 euros, alors que la société a annoncé le succès de l'étude de phase 2 de son candidat-médicament THN102...

Publié le 01/04/2020

Sale temps en Bourse pour les banques européennes, qui suppriment le versement de leurs dividendes à la demande des différentes autorités de régulation. HSBC chute ainsi de 8,55% à 415,40 pence,…

Publié le 01/04/2020

Carrefour et Uber Eats indiquent avoir passer un accord afin d'aider les consommateurs français à s'approvisionner en produits du quotidien, en se faisant livrer à leur domicile, dans le plein…

Publié le 01/04/2020

Natixis (-6,98% à 2,76 euros) et Société Générale (-7,01% à 14,27 euros) sont les deux premières banques françaises à appliquer les recommandations de la Banque centrale européenne de ne pas…