5 281.29 PTS
-0.22 %
5 274.00
+0.32 %
SBF 120 PTS
4 220.10
-0.24 %
DAX PTS
12 592.35
-0.17 %
Dowjones PTS
22 349.59
+0.21 %
5 932.32
+0.47 %
Nikkei PTS
20 296.45
+0.52 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Emblème du Mexique, le figuier de Barbarie est aussi source d'énergie

| AFP | 158 | 3 par 1 internautes
Une plantation de figuiers de Barbarie sur les pentes du volcan éteint du Teuhiti près de Mexico, le 3 août 2017
Une plantation de figuiers de Barbarie sur les pentes du volcan éteint du Teuhiti près de Mexico, le 3 août 2017 ( YURI CORTEZ / AFP/Archives )

Emblème du Mexique, le figuier de Barbarie figure en bonne place sur le drapeau vert, blanc et rouge du pays. Ce cactus en forme de raquette a désormais trouvé une seconde vie: ses résidus sont utilisés pour produire de l'électricité.

Le projet-pilote a été lancé en mai sur un vaste marché à Milpa Alta, au sud de Mexico, spécialisé dans le commerce de ce cactus considéré comme sacré dans la mythologie aztèque et qui sert à concocter des mets et des médicaments.

Dans cette zone boisée, véritable poumon pour la capitale asphyxiée par la pollution, 2.800 hectares sont consacrés au figuier.

Un fermier travaillant sur sa plantation de figuiers de Barbariee, dans les faubourgs de Mexico, le 3 août 2017
Au Mexique 2.800 hectares sont consacrés à la culture du figuier
Un fermier travaillant sur sa plantation de figuiers de Barbariee, dans les faubourgs de Mexico, le 3 août 2017 Au Mexique 2.800 hectares sont consacrés à la culture du figuier ( YURI CORTEZ / AFP/Archives )

Dès l'aube, des paysans portant des chapeaux de paille travaillent dans les interminables rangées de cactus plantées sur les flancs du volcan éteint Teuhtli, alors que le Mexique est l'un des premiers producteurs au monde de figuiers de Barbarie, avec 812.000 tonnes par an.

Non loin de là, sur le même site, un grand cylindre argenté, entouré de conteneurs connectés via un réseau de tuyaux, reçoit les restes du figuier: ils sont broyés, puis mélangés avec plusieurs bactéries qui les aident à fermenter et à se dégrader, avant d'être "digérés" à une température de 55 degrés.

Car avant d'être consommé, le figuier doit être d'abord privé de son écorce et de ses épines. Ce sont ces résidus qui sont recyclés pour produire de l'électricité.

L'installation d'un générateur qui transforme les résidus de cette culture en énergie propre "est un projet important", assure à l'AFP Horacio Chavira, responsable du développement rural à Milpa Alta.

Ce générateur capable de traiter tout résidu d'origine biologique est unique au Mexique, car installé directement là où se trouvent les déchets, explique Nelly Mejía, directrice du département expérimentation de Suema, une entreprise qui s'occupe d'énergie durable et d'environnement, chargée du projet.

Une fois les résidus broyés, fermentés et chauffés à 55 degrés, "sort une boue que nous pouvons utiliser comme engrais" ainsi qu'un biogaz, issu du processus de fermentation et qui permettra de produire de l'électricité, explique Jesus Zumaya, qui travaille sur ce générateur.

- Soupes, médicaments, shampoings -

Déchargement des feuilles de cactus sur le marché de Milpa Alta dans un faubourg de Mexico, le 3 août 2017
Avant d'être consommées, les feuilles de figuier sont privées de leur écorce et de leurs épines
Déchargement des feuilles de cactus sur le marché de Milpa Alta dans un faubourg de Mexico, le 3 août 2017 Avant d'être consommées, les feuilles de figuier sont privées de leur écorce et de leurs épines ( YURI CORTEZ / AFP/Archives )

Quand le générateur atteindra son rythme de croisière, vers novembre, il devrait être en mesure de traiter trois à cinq tonnes de résidus par jour, afin de produire un peu plus d'une tonne d'engrais et 170 mètres cubes de biogaz. Avec au bout du compte une puissance électrique espérée de 175 kilowatts par heure, capables d'allumer 9.600 ampoules de basse consommation.

Le biogaz est encore balbutiant au Mexique, un pays en développement salué pour ses ambitions élevées en matières d'énergies renouvelables: il s'est engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 25% d'ici 2030 et de 50% d'ici 2050. En 2016, il a tiré 15,4% de son énergie de sources renouvelables, mais seulement 0,11% grâce au biogaz, selon les chiffres officiels.

Le figuier de Barbarie, lui, est partout dans le pays: "Depuis l'époque pré-hispanique, le figuier est dans les assiettes.

D'un vert éclatant, cette plante sert à de nombreux plats de la gastronomie mexicaine: soupes, salades, confitures, mais aussi jus diététiques, farines et bonbons. On la trouve aussi dans des médicaments contre l'hypertension et les problèmes intestinaux, des shampoings contre la chute de cheveux, des gels pour la peau...

L'activité frénétique du marché de Milpa Alta, où dès l'aube des centaines de personnes nettoient, coupent et emballent le cactus, engendre chaque jour jusqu'à 10 tonnes de résidus.

- Légende aztèque -

Processus de transformation du figuier de barbarie, consistant au broyage et à la fermentation des résidus sur le site de Milpa Alta, près de Mexico le 3 août 2017
Processus de transformation du figuier de barbarie, consistant au broyage et à la fermentation des résidus sur le site de Milpa Alta, près de Mexico le 3 août 2017 ( YURI CORTEZ / AFP/Archives )

Le générateur est une "bonne idée car les résidus serviront à quelque chose", se réjouit Evangelina Lara, commerçante de 45 ans qui vend du figuier sur ce marché, équipée d'un tablier rouge, de gants et d'un couteau.

Sur les près de 200 espèces de figuiers de Barbarie recensées, 101 vivent au Mexique et plus de 60 sont endémiques.

C'est à Tenochtitlan, cité aztèque de Mexico qu'est apparu, d'après la légende, le premier figuier de Barbarie, dont les fruits - une baie jaune et rouge - symbolisent le coeur de Copilli.

"Le figuier de Barbarie est tellement mexicain... C'est un symbole d'identité", souligne Horacio Chavira, se félicitant que la municipalité de Mexico ait financé la quasi-totalité des 15 millions de pesos (840.000 dollars) qu'a coûté le projet de générateur.

"L'idée, à l'avenir, est que ce genre de projet soit répliqué" dans les plus de 300 marchés de la capitale pour les rendre autosuffisants en énergie, explique un responsable de la municipalité de Mexico, Bernardino Rosas.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/09/2017

Lors de l’Assemblée Générale Mixte des actionnaires d'Ubisoft, ces derniers ont approuvé toutes les résolutions à l'ordre du jour. Ils ont notamment approuvé le renouvellement des mandats…

Publié le 22/09/2017

La société Edify a conclu la totalité du capital de Thermo Technologies, holding de contrôle de Thermocompact, conformément à sa stratégie d'investissement dans des entreprises de taille…

Publié le 22/09/2017

Trigano a acquis 85% du capital de la société Protej d.o.o, propriétaire du Groupe Adria. Les 15% restants sont conservés par l'équipe de management d'Adria et pourront être acquis par Trigano…

Publié le 22/09/2017

      Information Réglementée                                                              …

Publié le 22/09/2017

Alstom a confirmé l'existence de discussions avec Siemens relatives à un possible rapprochement entre Alstom et la division Mobility de Siemens. "Aucune décision finale n'a été prise, les…

CONTENUS SPONSORISÉS