En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 316.01 PTS
-
5 308.00
-
SBF 120 PTS
4 269.71
-
DAX PTS
12 511.91
-1.44 %
Dowjones PTS
24 461.70
-0.80 %
7 217.49
-0.87 %
Nikkei PTS
22 482.37
-0.93 %

Élus du personnel: FO déplore des "moyens très largement insuffisants"

| AFP | 179 | Aucun vote sur cette news
Le secrétaire général de Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, à Marseille, le 7 septembre 2017
Le secrétaire général de Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, à Marseille, le 7 septembre 2017 ( ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP/Archives )

Force ouvrière a déploré mardi "des moyens très largement insuffisants" accordés au nouveau conseil social et économique (CSE) qui regroupera dans les entreprises les instances représentatives du personnel du fait de la réforme du droit du travail.

"Au vu du projet de décret", FO "déplore des moyens très largement insuffisants", indique le syndicat dans un communiqué.

La fusion des instances représentatives du personnel (IRP) devrait faire baisser nettement le nombre d'élus du personnel dans les entreprises de plus de 3.000 salariés, selon un projet de décret dont l'AFP a obtenu copie vendredi.

"Désormais, la fusion sera imposée partout, dès maintenant, avec une baisse conséquente des moyens notamment en nombre de délégués", souligne FO dans son communiqué.

Le syndicat dit "avoir fait pression jusqu’au bout pour que le volume global d’heures de délégation soit maintenu".

Le syndicat de Jean-Claude Mailly dénonce également "la disparition des CHSCT et l’abandon de certaines de leurs missions en matière de santé et de sécurité des travailleurs".

Laurent Berger, patron de la CFDT, avait lui aussi jugé "inquiétante" la baisse du nombre d'élus dans les futures institutions représentatives du personnel fusionnées, tel que le prévoit un projet de décret précisant les ordonnances.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

Les coûts de développement devraient avoisiner les 12,6 ME...

Publié le 21/06/2018

Précisions...

Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Gévelot...

Publié le 21/06/2018

L'innovation, dans l'ADN d'Essilor depuis son origine, est partie intégrante de la mission du Groupe, "améliorer la vision pour améliorer la vie"...

Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Riber...