Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
8 092.91 PTS
-0.6 %
8 087.5
-0.46 %
SBF 120 PTS
6 139.07
-0.51 %
DAX PTS
18 685.38
-0.22 %
Dow Jones PTS
39 872.99
+0.17 %
18 713.80
+0.21 %
1.084
-0.16 %

Ehpad publics: 15 maires bretons attaquent l'Etat

| AFP | 492 | 3.67 par 3 internautes
Quinze maires bretons ont saisi la justice administrative pour dénoncer le non-respect par l'Etat des droits fondamentaux de la personne dans les Ehpad publics dont ils ont la responsabilité et qui souffrent d'un manque de moyens
Quinze maires bretons ont saisi la justice administrative pour dénoncer le non-respect par l'Etat des droits fondamentaux de la personne dans les Ehpad publics dont ils ont la responsabilité et qui souffrent d'un manque de moyens ( SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives )

Quinze maires bretons ont saisi jeudi la justice administrative pour dénoncer le non-respect par l'Etat des droits fondamentaux de la personne dans les Ehpad publics dont ils ont la responsabilité et qui souffrent d'un manque de moyens, a annoncé à l'AFP le maire de Plouha (Côtes-d'Armor), Xavier Compain.

Les dossiers ont été envoyés jeudi au tribunal administratif de Rennes et remis à la ministre déléguée chargée des personnes âgées Fadila Khattabi, lors d'une rencontre au ministère où se sont rendus plusieurs élus bretons, maires et présidents de conseils départementaux, a-t-il expliqué.

Les demandes d'indemnités préalables pour tous ces dossiers s'élèvent à sept millions d'euros, selon le maire.

Les dossiers, divers selon les mairies (Plouha, Plouaret, La Roche-Jaudy...) et établissements, dénoncent un non-respect des droits fondamentaux de la personne, évoquant par exemple des "toilettes de résidents faites plus rapidement, des soins buccaux-dentaires reportés, le fait qu'on soit passé de l'alimentation normale à du mouliné, etc.", a détaillé M. Compain.

Les élus estiment à "10 à 12 milliards d'euros par an" l'enveloppe nécessaire pour "remettre à flots les Ehpad" au niveau national et "les maintenir en état de fonctionnement", selon M. Compain.

Ils demandent aussi un financement de la cinquième branche de la Sécurité sociale et une loi sur le grand âge pour avoir "une vision à long terme".

Lors de la réunion, les élus ont estimé ne pas avoir reçu de réponses concrètes de la ministre, qui selon eux a indiqué que la création d'une nouvelle cotisation n'était pas exclue et qu'elle entendait se tourner vers le Cese (Conseil économique, social et environnemental) sur la faisabilité d'une loi sur le grand âge.

"Le défi pour nous dans ce rapport de force est d'avoir un mouvement d'ampleur national. L'objectif est de passer de 15 à 50 dossiers ou plus, afin d'avoir un effet de masse", a souligné M. Compain.

Ces maires font partie du mouvement "Territoires en résistance pour le grand-âge", qui réunit désormais quelque 350 collectivités, en majorité bretonnes, et qui sera établi en association le 23 mai, à l'occasion d'une réunion à Plouha pour le premier anniversaire du mouvement.

Contactée par l'AFP, Mme Khattabi a rappelé que "la part de l'Etat dans le financement des Ehpad, y compris bretons, n'avait cessé d'augmenter ces dernières années". En 2019, la branche autonomie de la Sécurité sociale y participait à hauteur de 8,5 milliards par an, une somme qui atteint aujourd'hui 12,5 milliards, a-t-elle dit.

"Il n'en demeure pas moins que des difficultés subsistent", d'où la décision récemment annoncée d'augmenter de 5% les dotations annuelles des ARS (agences régionales de santé) aux Ehpad publics, a-t-elle expliqué.

Elle a également rappelé le lancement d'une "expérimentation avec 20 départements volontaires pour que l'Etat renforce son rôle dans le financement des Ehpad": "C'est un jalon important pour résoudre durablement ces difficultés", a-t-elle affirmé, en estimant que "toutes ces avancées récentes auront un impact positif sur les finances des Ehpad bretons".

 ■

Copyright © 2024 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 3.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 mai 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du mercredi 15 mai 2024 au mardi 21 mai 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 13/05/2024

Melinda Gates en septembre 2014 à New York ( Slaven Vlasic / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )Melinda French Gates, qui présidait l'une des fondations philanthropiques les plus influentes du…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/05/2024

La Bourse de Paris a subi de nouveau des prises de bénéfices, notamment sur le secteur bancaire (Crédit Agricole -0,57% à 15,775 et Société Générale -1,44% à 27,445). 

Publié le 22/05/2024

Ce matin, Tokyo a consolidé de -0,86%, Shanghai a clôturé en hausse de 0,12% et Hong Kong sur une timide hausse de 0,12%.

Publié le 22/05/2024

Les comptes trimestriels de Nvidia seront à suivre ce soir

Publié le 22/05/2024

Urban Outfitters, le détaillant américain en vêtements, gagne plus de 6% avant bourse à Wall Street...

Publié le 22/05/2024

Schneider Electric (+0,43% à 232,30 euros), a mis un terme à ses discussions avec l'entreprise américaine des logiciels d'ingénierie Bentley Systems, dans le cadre d'une potentielle transaction.…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRE

Ca bouge chez PREDILIFE Valorisation de 20 ans d'innovation en Médecine Prédictive

Jeudi 23 mai
à 14h30

S'inscrire