En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 344.93 PTS
-0.08 %
5 337.0
-0.17 %
SBF 120 PTS
4 288.07
-0.06 %
DAX PTS
12 210.55
-0.22 %
Dowjones PTS
25 597.80
+0.15 %
7 343.74
-0.41 %
1.141
+0.32 %

EDF revoit à la baisse ses objectifs financiers pour 2017

| AFP | 398 | Aucun vote sur cette news
La centrale nucléaire du Tricastin (Drôme), prise en photo le 10 octobre 2017
La centrale nucléaire du Tricastin (Drôme), prise en photo le 10 octobre 2017 ( PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives )

EDF a annoncé vendredi la révision à la baisse de ses objectifs financiers pour 2017, en raison de l'arrêt pour travaux de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme), à la demande de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

"Compte tenu de ces éléments et par ailleurs d'une faible hydraulicité (production plus faible d'électricité hydro-électrique, NDLR), dans l'environnement de prix actuel, le groupe révise son objectif d'Ebitda (excédent brut d'exploitation, NDLR) à 13,4-14,0 milliards d'euros contre 13,7-14,3 milliards d'euros précédemment", indique EDF dans un communiqué de presse.

Suite à l'arrêt des réacteurs du Tricastin, EDF a en effet revu à la baisse son objectif de production nucléaire pour l'année 2017 "à 383-387 TWh contre 385-392 TWh précédemment".

Le groupe avait annoncé, plus tôt dans la journée, que la centrale du Tricastin serait redémarrée plus tard que prévu.

Le redémarrage des réacteurs 1, 2 et 4 est estimé pour le 27 novembre à 23H00, celui du réacteur 3 est prévu pour le 13 novembre.

Les quatre réacteurs de 900 MW chacun avaient été mis provisoirement à l'arrêt à la suite d'une demande de l'ASN fin septembre pour renforcer une digue jugée trop fragile au nord de l'installation.

Le gendarme du nucléaire avait avancé "un risque de rupture d'une partie de la digue du canal Donzère-Mondragon pour les séismes les plus importants étudiés".

EDF avait alors estimé que ces travaux de renforcements seraient réalisés sous un mois et avait prévu une remise en service de la centrale dans les premiers jours de novembre.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/08/2018

Sur la semaine, le marché parisien abandonne 1,3%

Publié le 17/08/2018

A 08h00 en Allemagne
Indice des prix à la production de juillet.
source : AOF

Publié le 17/08/2018

Pendant ce temps, la SEC poursuivrait ses investigations

Publié le 17/08/2018

Communiqué de presse                                 Tours-en-Savoie, le 17 août 2018   Transfert du contrat de liquidité TIVOLY   TIVOLY…

Publié le 17/08/2018

Fox21 acquiert les droits d'adaptation du jeu vidéo à succès Vampyr, développé et coproduit par Dontnod Entertainment et édité par Focus Home Interactive, pour la production d'une série…