5 513.82 PTS
+0.08 %
5 501.5
-0.13 %
SBF 120 PTS
4 405.94
+0.16 %
DAX PTS
13 246.33
+0.35 %
Dowjones PTS
25 961.89
+0.62 %
6 781.87
+0.35 %
Nikkei PTS
23 951.81
+1.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

EDF: deux réacteurs nucléaires de plus concernés par une anomalie

| AFP | 242 | Aucun vote sur cette news
La centrale nucléaire EDF du Bugey (Ain) le 8 avril 2016
La centrale nucléaire EDF du Bugey (Ain) le 8 avril 2016 ( PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives )

EDF a annoncé lundi que deux réacteurs nucléaires supplémentaires, situés dans la centrale du Bugey (Ain), ont été concernés par une anomalie sur des équipements électriques de secours mais que le problème a été corrigé.

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) avait fait état le 20 juin d'un incident de niveau 2 (sur sept) pour vingt réacteurs, portant sur la tenue au séisme des diesels de secours.

Le gendarme du nucléaire avait indiqué fin octobre que les réacteurs 2 et 5 du Bugey et les réacteurs 1 et 2 de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) étaient également concernés.

EDF a expliqué lundi que les réacteurs 3 et 4 du Bugey ont posé le même problème. Ils sont donc aussi concernés par l'incident de niveau 2 qui avait été annoncé au printemps.

Les ancrages des matériels auxiliaires de ces deux réacteurs "ont d'ores et déjà été remis en conformité" et "les défauts à l'origine de cette déclaration n'ont eu aucun impact sur la sécurité des salariés ni sur l'environnement", assure EDF dans un communiqué.

A la suite de l'incident signalé en juin, l'électricien avait décidé de réaliser un bilan détaillé des matériels assurant le fonctionnement des diesels de secours sur l'ensemble du parc nucléaire.

L'ASN s'inquiétait de la tenue au séisme des systèmes auxiliaires des groupes électrogènes de secours de certaines centrales nucléaires.

Concrètement, les ancrages (au sol, au mur, etc.) de ces équipements de secours avaient montré un risque de faiblesse, qui pourrait les faire se décrocher en cas de séisme majeur, rendant indisponibles ces équipements, censés garantir l'alimentation électrique de la centrale en cas de défaillance de l'alimentation électrique externe.

L'échelle INES compte sept niveaux allant de l'anomalie à l'accident majeur. Le niveau 2 correspond à un "incident".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

Le chiffre d'affaires annuel 2017 du Groupe HF Company a atteint 42,6 ME, en retrait de 37%...

Publié le 16/01/2018

Chiffre d'affaires 2017 de 42,6 MEUR, en repli comme annoncé, dans une année de transition Entrée en négociations exclusives pour la réalisation d'une acquisition de…

Publié le 16/01/2018

Virbac confirme un résultat opérationnel courant ajusté 2017 à un niveau autour de celui de 2016 en ratio sur chiffre d'affaires à taux de change constants

Publié le 16/01/2018

Lectra annonce la nomination d'Akihiko Tanaka au poste de directeur de Lectra Japon...

CONTENUS SPONSORISÉS