En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 948.09 PTS
-0.75 %
4 926.0
-0.89 %
SBF 120 PTS
3 939.97
-0.95 %
DAX PTS
11 139.43
-0.93 %
Dowjones PTS
25 017.44
-1.56 %
6 642.92
+0.00 %
1.143
-0.22 %

Economie : une guerre "catastrophique" entre les États-Unis et la Chine

| Boursier | 494 | 4 par 2 internautes

Une étude de Natixis...

Economie : une guerre "catastrophique" entre les États-Unis et la Chine
Credits Reuters

Dans une étude économique, Natixis imagine une guerre économique et commerciale "totale" entre les États-Unis et la Chine. Elle serait, selon le groupe, "catastrophique pour les deux pays" : les États-Unis importent de Chine à la fois des biens d'équipement, des biens de consommation et des biens intermédiaires. Ceci signifie que la Chine participe à des chaînes de valeur organisées par des entreprises américaines, ou vend aux États-Unis des produits bas de gamme que les États-Unis ne produisent plus. Des droits de douane sur l'ensemble des importations des États-Unis en provenance de Chine conduiraient donc essentiellement, d'après Natixis, à la hausse des prix des biens concernés aux États-Unis ; par ailleurs, la Chine ne peut pas mettre en place des représailles commerciales au même niveau que les droits de douane mise en place par les États-Unis s'ils s'étendent à tous les produits importés de Chine par les États-Unis, puisque les importations de la Chine en provenance des États-Unis sont de faible taille.

La Chine peut alors : arrêter les productions d'entreprises américaines en Chine, mais ce serait détruire du capital, de la production et de l'emploi en Chine ; et vendre ses réserves de change en dollar, mais ceci ferait apparaître une appréciation violente du RMB.

"En réalité, une guerre commerciale, économique et financière entre la Chine et les États-Unis serait totalement irrationnelle compte tenu des coûts induits pour les deux pays", explique l'étude.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

Le CAC40 abandonne encore 0,8% en fin de matinée à 4.945 points

Publié le 20/11/2018

Copyright GlobeNewswire Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien : http://hugin.info/143549/R/2226337/873684.pdf Information réglementaire Ce…

Publié le 20/11/2018

Renault poursuit sa chute entamée la veille sur la place de Paris. Ainsi, le titre du constructeur automobile recule de 2,44% à 57,62 euros, après avoir déjà abandonné 8,43% hier.…

Publié le 20/11/2018

 Groupe BIC - Communiqué de presse Clichy - 20 novembre 2018 Suivez l'actualité de BIC sur         BIC RECOIT UNE OFFRE D'ACHAT POUR BIC SPORT   Le…

Publié le 20/11/2018

Groupe Chevrillon et l'IDI, groupe coté spécialiste du capital investissement, annoncent la constitution d'un pôle européen d'excellence dans le...