En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 305.22 PTS
-1.82 %
5 304.50
-1.82 %
SBF 120 PTS
4 258.26
-1.66 %
DAX PTS
12 163.01
-1.58 %
Dowjones PTS
25 162.41
-0.54 %
7 354.66
-1.24 %
1.134
-0.01 %

Economie : satisfecit français des résultats du Plan Juncker d'investissement

| Boursier | 181 | Aucun vote sur cette news

Le Plan Juncker ' atteint son objectif de mobiliser 315 MdsE de financements en 3 ans...

Economie : satisfecit français des résultats du Plan Juncker d'investissement
Credits Reuters

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances, salue l'annonce faite le 18 juillet par la Commission européenne et la Banque européenne d'investissement sur le dépassement par le 'Plan Juncker' de son objectif de mobiliser 315 milliards d'euros de financements additionnels en 3 ans. Le 'Plan Juncker' "a permis de relancer les investissements après la crise dans des secteurs clés pour l'avenir de notre économie, en particulier la transition énergétique et l'innovation", rappellent les services de Bercy.

Bruno Le Maire déclare : "Le Plan Juncker a soutenu, dans des secteurs très variés, le financement de projets qui n'auraient peut-être pas vu le jour autrement. La France est le premier bénéficiaire de ce plan. Nous soutenons son prolongement dans les années à venir. Il est un élément important de notre politique d'investissement et démontre clairement la valeur ajoutée d'une action économique à l'échelle européenne".

Rappelons que le 'Plan Juncker' est un instrument financier qui permet d'apporter une réponse concrète au défaut d'investissements en Europe après la crise. La BEI a investi dans des secteurs innovants et touche, grâce au 'Plan Juncker', beaucoup d'entreprises qui n'avaient précédemment jamais bénéficié de ses financements. Ainsi, 75% des projets financés ont bénéficié pour la première fois de ce dispositif, notamment des PME et ETI.

Le 'Plan Juncker' repose sur une garantie du budget de l'Union européenne : 26 MdsE par le Fonds Européen pour les Investissements stratégiques (FEIS), couplés à une contribution de 7,5 MdsE de la Banque Européenne d'Investissement (BEI) qui, par effet de levier, visaient à mobiliser 315 MdsE d'investissements d'ici à mi-2018 pour atteindre 500 MdsE à l'horizon 2020. Ce dispositif permet à la BEI de déployer des instruments financiers (prêts, garanties, prises de participations) dans des projets risqués. A ce jour, 334,8 MdsE ont été mobilisés dans le cadre des projets approuvés par la BEI dans les 28 états membres. Depuis le lancement de l'opération en 2015, près de 144 opérations ont été approuvées en France avec plus de 10MdsE de prêts de la BEI, soit 50 MdsE d'investissement additionnels.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

                                                          INSTITUT REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DE LA REGION NORD…

Publié le 15/08/2018

WISeKey Cybersécurité enregistre une croissance de plus de 60 % par rapport à la même période l'année dernière en raison d'un nombre croissant d'entreprises…

Publié le 15/08/2018

Intel perd 1,82% à Wall Street après avoir révélé que de nouvelles failles de sécurité ont été découvertes qui pourraient toucher ses processeurs. Sous le nom de code de L1 Terminal Fault…

Publié le 15/08/2018

En outre, le FCP renforce la position sur Econocom