5 276.39 PTS
+0.38 %
5 277.0
+0.47 %
SBF 120 PTS
4 232.88
+0.46 %
DAX PTS
12 461.27
+0.61 %
Dowjones PTS
25 070.87
-0.59 %
6 792.97
+0.33 %
Nikkei PTS
21 925.10
-1.01 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Economie : les partisans du protectionnisme se trompent ?

| Boursier | 187 | Aucun vote sur cette news

Une étude de Natixis

Economie : les partisans du protectionnisme se trompent ?
Credits Reuters

Dans une étude économique, Natixis explique qu'une dépréciation du change ou des droits de douane conduisent d'abord à une hausse du prix des importations, donc à une perte de pouvoir d'achat et à un recul de la demande intérieure. Mais les partisans de la dévaluation ou du protectionnisme avancent que, dans un second temps, il y a relocalisations de productions qui se substituent aux importations devenues plus chères. Peut-on compter sur ces relocalisations pour rendre finalement une dépréciation du taux de change ou le protectionnisme favorables ?

"C'est une question importante aujourd'hui pour l'analyse des politiques économiques menées aux Etats-Unis", poursuit l'étude. "Nous regardons des épisodes de dépréciation durable des devises : la peseta espagnole et la lire italienne de 1992 à 1998 ; le dollar de 2002 à 2008 ; l'euro de 2008 à 2016. En regardant l'évolution de l'investissement, de l'investissement direct étranger, de la capacité productive de l'industrie, du poids des importations, on n'y voit aucun signe de relocalisation"...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Airbus a livré son tout premier appareil gros porteur A350-1000 au client de lancement Qatar Airways. Cet appareil est le premier des 37 appareils de ce type commandés par la compagnie aérienne, ce…

Publié le 20/02/2018

ETECSA, l'opérateur national cubain de télécommunications, a signé un contrat de services satellitaires avec SES Networks. L'opérateur de satellites complètera l'infrastructure terrestre…

Publié le 20/02/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/02/2018

Moody’s a relevé de Ba2 à Ba1 la notation de crédit de long terme sur Faurecia, assortie d’une perspective stable. L’agence de notation prend ainsi acte de l’amélioration continue des…

Publié le 20/02/2018

En phase III, l'AR101 a atteint son critère principal...

CONTENUS SPONSORISÉS