En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 144.95 PTS
+0.00 %
5 156.50
+0.24 %
SBF 120 PTS
4 123.52
+0.00 %
DAX PTS
11 715.03
-
Dowjones PTS
25 706.68
-0.36 %
7 278.63
+0.00 %
1.149
-0.06 %

Economie : "Le cadre légal de la zone euro finit toujours par s'imposer"

| Boursier | 195 | Aucun vote sur cette news

Une étude de Natixis...

Economie : "Le cadre légal de la zone euro finit toujours par s'imposer"
Credits Reuters

Dans une étude économique, Natixis rappelle que la coalition M5S-Lega en Italie propose de mener une politique économique "non conventionnelle" : baisse des impôts, forte hausse des dépenses publiques. Peut-on penser que cette politique sera vraiment mise en oeuvre ? Selon l'étude : "il est vrai que l'Italie a un excédent d'épargne et qu'il existe une certaine marge de manoeuvre pour accroître le déficit public ; mais les exemples de l'Espagne, du Portugal, de la Grèce montrent que, quelle que soit l'orientation politique des gouvernements, à la fin le pays améliore sa compétitivité-coût et respecte les règles budgétaires de la zone euro. Le cadre légal de la zone euro (règles budgétaires, dévaluations internes pour améliorer la compétitivité) finit toujours par s'imposer".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2018

                                                                         18 octobre 2018   Signature…

Publié le 18/10/2018

Le chiffre d'affaires de Thales sur les 9 premiers mois de l'année 2018 s'établit à 10,873 MdsE, contre 10,236 MdsE sur les 9 premiers mois de 2017,...

Publié le 18/10/2018

bioMérieux, acteur mondial du diagnostic in vitro, communique aujourd'hui les informations trimestrielles relatives à son activité au 30 septembre...

Publié le 18/10/2018

BIC annonce avoir déposé une plainte en manquement auprès de la Commission Européenne pour défaut, par la France et l'Allemagne, de leur obligation de...

Publié le 18/10/2018

 Groupe BIC - Communiqué de presse Clichy - 18 octobre 2018 Suivez l'actualité de BIC sur   …