En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 068.85 PTS
-0.65 %
5 081.00
-0.40 %
SBF 120 PTS
4 054.92
-0.59 %
DAX PTS
11 412.53
-0.52 %
Dowjones PTS
25 190.16
-0.38 %
6 816.27
-0.21 %
1.133
+0.38 %

Economie : l'Allemagne, la mauvaise cible de Donald Trump

| Boursier | 210 | Aucun vote sur cette news

Une étude de Natixis...

Economie : l'Allemagne, la mauvaise cible de Donald Trump
Credits Reuters

Dans une étude économique, Natixis rappelle que Donald Trump se plaint de l'excédent commercial de l'Allemagne vis-à-vis des États-Unis. Or, l'Allemagne a aussi un excédent commercial vis-à-vis des autres pays de la zone euro. De plus, l'Allemagne prête ses excédents d'épargne au Monde, hors zone euro, dont aux États-Unis, mais pas aux autres pays de la zone euro. "Si l'Allemagne a un excédent commercial vis-à-vis d'un pays mais finance le déficit extérieur de ce pays, ce pays est dans une situation favorable puisqu'il peut consommer davantage en étant financé pour le faire, c'est le cas des États-Unis", explique l'étude.

"Mais si l'Allemagne a un excédent commercial vis-à-vis d'un pays et ne finance pas le déficit extérieur de ce pays, alors ce pays est en difficulté : c'est le cas des pays de la zone euro. Ce sont donc bien les pays de la zone euro et pas les États-Unis, qui devraient se plaindre de l'excédent extérieur de l'Allemagne".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/11/2018

Nextedia a doublé sa taille en 2017...

Publié le 14/11/2018

                                                      COMMUNIQUE - 14 novembre 2018   Information à propos d'IHS holding   Au 14 novembre…

Publié le 14/11/2018

Le marché locatif est resté stable sur la période, avec des délais de transaction toujours élevés...

Publié le 14/11/2018

Chargeurs a fait état d'un chiffre d'affaires en hausse de 10,9% à 134,1 millions d'euros au troisième trimestre, dans un contexte intégrant un pic d'activité en juin 2018, l'accélération de la…

Publié le 14/11/2018

Le Groupe Bastide a réalisé un chiffre d’affaires de 79,4 millions d’euros au titre de son premier trimestre 2018-2019. Ce chiffre ressort en hausse de 28,6% en données publiées et de 6,4% en…