En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 116.79 PTS
-
5 133.00
+0.32 %
SBF 120 PTS
4 103.77
-
DAX PTS
11 589.21
-
Dowjones PTS
25 379.45
-1.27 %
7 116.09
+0.00 %
1.146
+0.02 %

Economie : gros problème de mobilité des capitaux en zone euro

| Boursier | 291 | Aucun vote sur cette news

Une étude de Natixis...

Economie : gros problème de mobilité des capitaux en zone euro
Credits Reuters

Dans une étude économique, Natixis explique que la mobilité des capitaux entre les pays de la zone euro a pratiquement disparu depuis 2010. Or, il faut absolument la rétablir, selon l'étude : pour que l'épargne de la zone euro puisse financer les investissements efficaces où qu'ils se trouvent ; pour que les épargnants de la zone euro aient des portefeuilles d'actifs diversifiés, ce qui les assurerait contre les chocs spécifiques à leur pays ; pour intégrer les marchés des capitaux de la zone euro, condition nécessaire pour que l'euro devienne une vraie monnaie de réserve internationale. D'après Natixis, pour rétablir la mobilité des capitaux dans la zone euro, il faudrait : rétablir la confiance dans la solvabilité des emprunteurs (Etats, banques) ; développer les fonds d'investissement public à la gouvernance indiscutable (comme le Plan Juncker) ; et créer des obligations synthétiques de la zone euro (des Eurobonds synthétiques) que devraient détenir les intermédiaires financiers

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Le chiffre d'affaires de Rémy Cointreau s’est élevé à 571,4 millions d'euros au premier semestre de l’exercice 2018-19, en croissance publiée de 5% et en croissance organique (à devises et…

Publié le 19/10/2018

Au 30 septembre 2018, le chiffre d'affaires consolidé d'Icade ressort en hausse de 5,5% à 1...