En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.64 PTS
+1.2 %
4 913.50
+1.35 %
SBF 120 PTS
3 894.66
+1.14 %
DAX PTS
12 645.75
+0.82 %
Dow Jones PTS
28 335.57
-0.1 %
11 692.57
+0.25 %
1.186
+0. %

Donald Trump retrouve le Bureau ovale, mais peine dans les sondages

| Boursier | 585 | 4 par 1 internautes

Donald Trump, qui n'aurait plus désormais selon son médecin de symptômes du covid, est de retour au bureau depuis hier à la Maison blanche après que...

Donald Trump retrouve le Bureau ovale, mais peine dans les sondages
Credits Reuters

Donald Trump, qui n'aurait plus désormais selon son médecin de symptômes du covid, est de retour au bureau depuis hier à la Maison blanche, dans laquelle il était revenu dès lundi pour poursuivre sa convalescence. Ainsi, Trump a retrouvé le fameux Bureau ovale pour s'informer des négociations actuelles sur le nouveau plan de relance et de l'évolution de l'ouragan Delta. Hier, selon un représentant de la présidence cité par Reuters, Trump aurait passé l'essentiel de l'après-midi dans le Bureau ovale, auquel l'accès avait été drastiquement limité.

Trump n'a pas fait de nouvelle apparition publique depuis lundi et son transfert du centre médical militaire Walter Reed - où il était hospitalisé suite à sa contamination - vers la Maison blanche. Trump s'est toutefois montré très actif sur Twitter, relativisant encore l'importance de la crise sanitaire et s'attaquant à ses adversaires démocrates. Trump a d'ailleurs toujours l'intention de participer au prochain débat présidentiel avec Joe Biden, programmé le 15 octobre à Miami. Le locataire actuel de la Maison blanche a surpris mardi en gelant les négociations avec les démocrates sur le plan de relance, après plusieurs semaines de discussions stériles.

Selon l'Université Johns Hopkins, le nombre de cas confirmés du nouveau coronavirus depuis le début de l'épidémie se chiffre désormais à 36,2 millions, dont 7,55 millions aux USA, 6,84 millions en Inde et 5 millions au Brésil. Le virus a fait 1,055 million de morts dans le monde depuis son émergence, dont 211.828 uniquement aux Etats-Unis (148.228 au Brésil et 105.526 en Inde). Selon un sondage Reuters/Ipsos mené du 2 au 6 octobre, 56% des personnes interrogées désapprouvent la manière dont Trump a géré l'épidémie, tandis que 38% ont dit approuver son action.

A moins de 4 semaines de l'élection présidentielle aux Etats-Unis, le candidat démocrate Joe Biden a accru son avance sur Donald Trump dans les derniers sondages, réalisés après que le président républicain a été atteint par le coronavirus. Après 3 jours passés à l'hôpital, Donald Trump a repris lundi soir son poste à la Maison Blanche, et s'est livré à des critiques de plus en plus véhémentes contre son adversaire démocrate, qu'il a même qualifié de "cinglé" ("wacko")...

Selon un sondage réalisé par la chaîne 'CNN', publié mardi soir, Joe Biden a désormais une avance de 16 points sur Trump (57% de soutien contre 41% pour Trump). Un autre sondage, réalisé par l'université de Quinnipiac (Connecticut), donne une avance de 11 points à Biden, avec 51% d'électeurs en soutien, contre 40% pour Trump. D'autres enquêtes d'opinion montrent que l'avance du candidat démocrate s'est notamment accentuée dans des grand Etats qui avaient été remportés en 2016 par Donald Trump, dont la Floride, le Michigan, l'Iowa et la Pennsylvanie. Biden l'emporterait sur Trump dans le Nevada, et les deux candidats seraient au coude à coude dans l'Ohio...

La fiabilité des sondages est toutefois toute relative, compte-tenu du mode de scrutin aux Etats-Unis. Ainsi, le président américain n'est pas élu aux suffrage universel, mais à l'issue d'un scrutin indirect assez complexe, reposant sur des grands électeurs, dont le nombre correspond à celui des représentants (435) et des sénateurs (100) américains, plus 3 grands électeurs pour Washington DC.

Les Américains sont donc appelés à voter le 3 novembre pour ces grands électeurs, et le camp qui arrive en tête dans un Etat remporte la totalité des voix des grands électeurs de cet Etat (sauf dans deux petits Etats, le Maine et le Nebraska). Ainsi, il est crucial pour les candidats de l'emporter dans les grands Etats, qui leur apportent un nombre important de voix de grands électeurs, à commencer par la Californie (55 voix), le Texas (38 voix), ou encore la Floride (29 voix) et New York (29 voix). Pour l'emporter, un candidat doit recueillir au moins 270 votes de grands électeurs.

Dans ce système, il est aussi possible pour un candidat de perdre même s'il a recueilli une majorité de voix d'électeurs de base, mais que cela s'est traduit par une minorité de grands électeurs. Les résultats finaux dépendent ainsi des "Swing States", des Etats charnière où les résultats sont serrés en raison d'une population divisée politiquement entre démocrates et républicains. En 2020, 13 Etats sont considérés comme des Swings states : Ohio, Iowa, Texas, Georgie, Caroline du Nord, Floride, Arizona, Nevada, Pennsylvanie, Wisconsin, Michigan, New Hampshire et Minnesota.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2020

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2020 de Nanobiotix s’élève à 14 700 euros, contre 11 400 euros un an plus tôt. Le chiffre d’affaires sur une période de 9 mois terminée le 30…

Publié le 23/10/2020

Focus Home Interactive a annoncé que Jürgen Goeldner se retire de son mandat de Président du Directoire pour des raisons personnelles, à compter du 31 octobre 2020. Il deviendra Senior Advisor…

Publié le 23/10/2020

COFACELa société d'assurance-crédit publiera (après Bourse) ses résultats du troisième trimestre.EUROPCARLe spécialiste de la location de véhicules publiera (avant Bourse) ses résultats du…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne