En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 799.87 PTS
-1.11 %
4 796.0
-1.03 %
SBF 120 PTS
3 812.18
-1.18 %
DAX PTS
10 772.20
-0.86 %
Dowjones PTS
24 075.02
-0.11 %
6 618.82
+0.36 %
1.134
+0.31 %

Donald Trump incontrôlable sur Twitter à propos de la Chine

| Boursier | 269 | Aucun vote sur cette news

Pas loin de la surchauffe...

Donald Trump incontrôlable sur Twitter à propos de la Chine
Credits Reuters

Le Président américain Donald Trump a livré hier soir de nouveaux commentaires sur le réseau social Twitter, à propos des négociations commerciales avec la Chine, après une première série de tweets qui avait fait vaciller les marchés (-3,1% sur le DJIA et -3,8% sur le Nasdaq). "Soit nous allons conclure un VÉRITABLE ACCORD avec la Chine, soit pas d'accord du tout - à ce moment-là, nous imposerions des droits de douane importants sur les produits chinois expédiés aux États-Unis. En fin de compte, je pense que nous allons conclure un accord - maintenant ou dans le futur...", a donc lancé Trump, qui juge que "la Chine ne veut pas de Tarifs douaniers!".

Optimisme partagé ?

"La Chine a officiellement fait écho à l'optimisme du président Donald Trump concernant les négociations commerciales bilatérales. Les autorités chinoises ont commencé à se préparer à redémarrer les importations de soja et de gaz naturel liquéfié provenant des États-Unis, premier signe confirmant les affirmations du président Donald Trump et de la Maison-Blanche selon lesquelles la Chine avait accepté de commencer 'immédiatement' à acheter des produits américains", tweete le Président américain ce jour, faisant référence à Bloomberg.

Des signaux très forts ?

"La Chine a envoyé des signaux très forts une fois de retour de son long voyage, comprenant des arrêts, en provenance d'Argentine. Je ne veux pas paraître naïf ou quoi que ce soit, mais je pense que le président Xi a tenu compte de tout ce qu'il a dit lors de notre longue et espérons-le historique réunion. TOUS les sujets ont été discutés!", a aussi tweeté Trump. "L'une des choses les plus excitantes de ma rencontre avec le président chinois Xi est sa promesse de criminaliser la vente du fentanyl mortel aux États-Unis. Il sera désormais considéré comme une 'substance contrôlée'. Cela pourrait changer la donne".

Mister Tariff Man

Trump avait précédemment livré hier une première série de tweets dont il a le secret, au sujet de ces négociations commerciales. "Les négociations avec la Chine ont déjà commencé. Sauf prolongation, elles se termineront 90 jours après la date de notre merveilleux et très chaleureux dîner avec le président Xi en Argentine. Bob Lighthizer travaillera en étroite collaboration avec Steve Mnuchin, Larry Kudlow, Wilbur Ross et Peter Navarro, afin de déterminer si oui ou non un RÉEL accord avec la Chine est actuellement possible. S'il l'est, nous le réaliserons. La Chine est censée commencer à acheter des produits agricoles (américains) et plus immédiatement. Le président Xi et moi-même souhaitons que cet accord soit conclu, et ce sera probablement le cas. Mais sinon, souvenez-vous que je suis un Homme de Tarif. Lorsque des personnes ou des pays viennent piller la grande richesse de notre nation, je veux qu'ils paient pour le privilège de le faire. Ce sera toujours le meilleur moyen de maximiser notre pouvoir économique. Nous prenons actuellement des milliards de dollars en tarifs douaniers. RENDONS L'AMERIQUE DE NOUVEAU RICHE", avait ainsi lancé le Président américain dans son style inimitable.

"Mais si un accord équitable pouvait être conclu avec la Chine, un accord définissant finalement toutes les choses que nous savons nécessaires, je le signerais avec joie. Laissons les négociations commencer", avait encore indiqué Trump hier.

Un rebond vite effacé

Le rebond de Wall Street lundi était à mettre sur le compte de la trêve commerciale entre Washington et Pékin. Les Etats-Unis et la Chine ont accepté ce 'cessez-le-feu' de 90 jours, durant lesquels les deux pays s'abstiendront de nouvelles sanctions commerciales. La rencontre entre Donald Trump et Xi Jinping en marge du G20 argentin n'aura donc pas été vaine, même si tout reste à faire entre les deux superpuissances. En guise de bonne volonté, Trump a accepté temporairement de ne pas rehausser les prélèvements douaniers sur 200 milliards de dollars de produits chinois importés. Le Président américain a par ailleurs indiqué que la Chine s'était engagée à réduire puis supprimer les droits de douane sur les importations automobiles de voitures fabriquées aux Etats-Unis. Ces droits avaient été portés à 40% en juillet par les autorités chinoises, qui avaient dans le même temps abaissé de 25 à 15% les droits sur les importations de véhicules venus des autres pays...

Chine et USA ont donc désormais trois mois pour conclure un accord commercial. En attendant, les deux pays ne s'imposeront pas de nouvelles taxes... Après une réaction initiale de soulagement avant-hier, les opérateurs semblent désormais bien plus sceptiques. Il faut dire que l'administration Trump et la Chine échangent déjà depuis de longs mois sans résultat tangible, bien au contraire. Dans un tel contexte, le déluge de tweets de Donald Trump n'apaise aucunement les marchés, bien au contraire.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/12/2018

Les actionnaires d’Itesoft ont adopté à la majorité le versement d’un dividende de 0,163 euro par action. Sa mise en paiement interviendra le 21 décembre et la date de détachement de ce…

Publié le 17/12/2018

  Amundi - Communiqué de Presse Déclaration de transactions sur actions propres Période du 10 au 13 décembre 2018     Paris, le 17 décembre 2018     Conformément à la…

Publié le 17/12/2018

ABC arbitrage Calendrier financier 2019       La société ABC arbitrage vous informe des principales échéances de sa communication financière pour l'exercice…

Publié le 17/12/2018

Argan, développeur-investisseur en immobilier logistique Premium, annonce la location de 5 800 mètres carrés auprès de NV Gallery - enseigne française de décoration et d'ameublement - de la…

Publié le 17/12/2018

      17 décembre 2018     Orange : Information relative au nombre total d'actions et de droits de vote prévue par l'article L. 233-8 II du Code de…