En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 694.59 PTS
-0.13 %
5 698.00
-0.06 %
SBF 120 PTS
4 489.22
-0.14 %
DAX PTS
12 655.07
+0.20 %
Dowjones PTS
27 024.80
+0.89 %
7 942.85
+0.00 %
1.103
+0.05 %

Donald Trump dézingue encore la Chine sur le commerce

| Boursier | 1055 | 4.25 par 4 internautes

Nouvelle série de messages sur le réseau social Twitter

Donald Trump dézingue encore la Chine sur le commerce
Credits Reuters

Le président américain Donald Trump ne lâche rien. Il s'est attaqué de nouveau de manière assez virulente à la Chine sur le réseau social Twitter, alors que les marchés nourrissent pourtant toujours l'espoir d'un accord commercial majeur entre Washington et Pékin d'ici un mois ou deux.

"Je pense que la Chine a ressenti qu'elle avait été battue de manière si dure dans la récente négociation qu'ils pourraient aussi bien patienter jusqu'à la prochaine élection, 2020, pour voir s'ils pourraient avoir de la chance & avoir une victoire Démocrate - auquel cas ils continueraient à arnaquer les Etats-Unis de 500 Milliards par an. Le seul problème est qu'ils savent que je vais gagner (meilleure économie & meilleurs chiffres de l'emploi de l'histoire U.S. & bien plus encore). Il serait sage qu'ils agissent maintenant, mais j'adore collecter de GROS TARIFS (douaniers)!", a lancé ainsi Trump avant-hier.

Une manière tellement facile d'éviter les Tarifs ? Fabriquer ou produire vos biens et produits dans les bons vieux USA. C'est très simple!", a également asséné Trump, au risque de se répéter quelque peu.

"Nous sommes exactement où nous voulons être avec la Chine. Rappelez-vous, ils ont brisé notre accord & ont tenté de renégocier. Nous allons amasser des Dizaines de Milliards de Dollars en Tarifs venant de la Chine. Les acheteurs de produits peuvent les fabriquer eux-mêmes aux USA (idéal), ou les acheter auprès de pays non-Taxés. Nous allons ensuite dépenser (égaler ou dépasser) l'argent que la Chine ne pourrait plus octroyer à nos Grands Agriculteurs Patriotes (Agriculture), ce qui représente un petit pourcentage des Tarifs totaux reçus, et distribuer les aliments aux personnes affamées des nations à travers le monde! SUPER!", résume encore Trump sur son réseau social préféré.

"La Chine RÊVE que Sleepy Joe Biden, ou qui que ce soit d'autre (ndlr : parmi les Démocrates), ne soit élu en 2020. Ils ADORENT arnaquer l'Amérique!", a encore insisté hier dimanche le président américain.

En fin de semaine dernière, à l'issue de nouveaux pourparlers à Washington entre la délégation de Liu He (vice-Premier ministre de la république populaire de Chine) et les négociateurs américains, Trump avait affirmé que les taxes douanières infligées à la Chine allaient rapporter plus que le meilleur des accords commerciaux. Trump avait ainsi posté une série de tweets expliquant la décision d'un relèvement des droits de douane s'appliquant à 200 milliards de dollars d'importations chinoises.

Il n'y aurait selon Trump "aucune nécessité de se précipiter" en vue d'un accord commercial, et les discussions continueraient de manière "très cordiale". Comme prévu, les droits de douane sont remontés ce jour de 10 à 25% sur 200 milliards de dollars de produits chinois. Les États-Unis avaient déjà surtaxé à 25% environ 50 milliards de dollars d'importations chinoises, ce qui porte désormais le total taxé à 25% à environ 250 Mds$. Et les choses pourraient encore empirer pour la Chine, Trump annonçant le lancement de procédures pour taxer ultérieurement à 25% les 325 milliards de dollars d'imports chinois restants...

Malgré la montée des tensions, les deux plus grandes puissances économiques mondiales continuent de travailler en vue d'un accord. A l'issue de deux nouvelles journée de discussions à haut niveau jeudi et vendredi, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a qualifié le dialogue de "constructif", sans donner de précisions. Dimanche, Larry Kudlow, conseiller économique de Donald Trump, a affirmé qu'une rencontre entre Trump et son homologue chinois Xi Jinping était envisagée en marge du sommet du G20 prévu les 28 et 29 juin à Osaka, au Japon, afin de tirer les négociations commerciales de l'impasse. "Les chances que le président Trump et le président Xi se retrouvent ensemble lors de cette réunion sont probablement assez grandes", a ainsi déclaré Kudlow sur la chaîne 'Fox News'. Il resterait donc apparemment un lueur d'espoir...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 4.25
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/10/2019

Les marchés européens reculent légèrement, les négociations sur le Brexit étant désormais à l’arrêt. Alors qu’elles semblaient bien parties, les discussions entre européens et…

Publié le 16/10/2019

Le CAC40 tente de s'accrocher à la barre des 5...

Publié le 16/10/2019

Le régulateur européen a ordonné au groupe américain de cesser d'appliquer certaines clauses figurant dans ses contrats conclus avec six de ses principaux clients...

Publié le 16/10/2019

C'est bien possible...

Publié le 16/10/2019

Soitec poursuit sur sa lancée...