En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 906.60 PTS
-0.06 %
4 906.5
+0.10 %
SBF 120 PTS
3 904.54
+0.08 %
DAX PTS
10 942.33
+0.12 %
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.00 %
1.138
+0.11 %

Donald Trump dézingue encore Jerome Powell

| Boursier | 190 | Aucun vote sur cette news

Pas du tout satisfait de la politique de la Fed

Donald Trump dézingue encore Jerome Powell
Credits Reuters

Donald Trump est dans une période faste. Très remonté, le Président américain a maintenu ses critiques à l'encontre du Président actuel de la Fed, Jerome Powell. Trump juge toujours que la hausse des taux de la Fed freine et pèse sur l'économie américaine. "Jusque là, je ne suis pas, ne serait-ce même qu'un peu, satisfait de la nomination de Jay (Powell)", a même précisé Donald Trump, cité hier par le Washington Post. "Même pas un peu. Et je ne blâme personne, mais je dis juste que je pense que la Fed est loin de faire ce qu'il faut", a-t-il encore taclé. "Je fais des affaires, et je ne veux pas être incommodé par la Fed", a aussi glissé le Président américain, qui ajoute fonctionner à l'instinct.

Des attaques fréquentes de Trump contre la Fed

Trump a régulièrement critiqué, ces derniers mois, la Fed de Jerome Powell. Le Président US juge que les durcissements monétaires de la Banque centrale américaine limitent l'impact de ses mesures de relance et affectent donc l'économie américaine. Trump a notamment qualifié par le passé de ridicule la hausse des taux, et jugé que la Fed était folle de procéder à de tels tours de vis.

Cap maintenu du côté de la Banque centrale US

Richard Clarida, le Vice-Président de la Fed, qui s'exprimait hier à propos de politique économique et monétaire, a confirmé pour sa part la posture de la Fed. Il constate la durée exceptionnelle de la phase actuelle d'expansion outre-Atlantique, et avertit concernant les risques d'une augmentation des taux trop rapide... ou trop lente ! Il soutient évidemment la politique actuelle de hausse graduelle des taux. "Agir trop lentement pourrait provoquer une hausse de l'inflation et des anticipations d'inflation", prévient Clarida, qui estime que cela pourrait alors présenter des risques pour la stabilité financière. Clarida espère également que les investissements des entreprises américaines vont progresser, afin de soutenir le rythme d'amélioration de la productivité observé durant les récents trimestres...

Une réponse ce soir ?

Ce soir, Jerome Powell en personne livrera un discours sur 'le cadre offert par la Federal Reserve en matière de gestion de la stabilité financière', devant l'Economic Club de New York. Les noctambules pourront suivre l'intervention en direct.

Quelles prévisions pour les taux ?

La Fed devrait rehausser ses taux pour la quatrième fois de l'année 2018 le 19 décembre prochain, la probabilité d'un taux des fonds fédéraux logé entre 2,25 et 2,50% à cette date étant actuellement de 79,2%, selon l'outil FedWatch du CME Group. Un nouveau durcissement serait possible le 20 mars 2019. Il s'agirait alors de la première hausse de taux d'un quart de point de l'année 2019. La probabilité d'un taux des 'fed funds' de 2,50 à 2,75% le 20 mars se situe à 38,1%, alors que celle d'un taux de 2,75-3% est de 3,2%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Total a signé un accord pour la cession d'une participation de 4% dans le projet de gaz naturel liquéfié (GNL) Ichthys en Australie au partenaire...

Publié le 13/12/2018

Partouche a affiché, au titre de son quatrième trimestre de son exercice, un chiffre d’affaires en repli de 2,9% à 99,2 millions d’euros. Sur la période, le Produit Brut des Jeux (PBJ)…

Publié le 13/12/2018

A l’occasion de son "Investor Day", Plastic Omnium a assuré qu'il portera au cours de la période 2019-2021 une attention particulière à la génération de free cash-flow. L’enveloppe…

Publié le 13/12/2018

TechnipFMC plc annonce que son Conseil d'administration a approuvé un programme additionnel de rachat d'actions de 300 millions de dollars qui sera...

Publié le 13/12/2018

Après la mise en examen le 25 avril 2018 de deux de ses dirigeants et donc de "manière purement mécanique" la holding Bolloré annonce avait été mise en examen hier "pour les mêmes motifs et…