En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 423.44 PTS
+0.55 %
5 420.0
+0.49 %
SBF 120 PTS
4 348.63
+0.50 %
DAX PTS
12 261.29
+0.35 %
Dowjones PTS
26 405.76
+0.61 %
7 490.32
+0.00 %
1.170
+0.25 %

Disparition du Crédit Foncier: "pas une bonne nouvelle", dit le bâtiment

| AFP | 261 | Aucun vote sur cette news
Une agence du Crédit Foncier, le 19 décembre 2017
Une agence du Crédit Foncier, le 19 décembre 2017 ( Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives )

La disparition annoncée du Crédit Foncier, acteur emblématique du crédit immobilier depuis un siècle et demi, n'est "pas une bonne nouvelle", a regretté mercredi la principale fédération des entreprises du bâtiment.

Maison mère du Crédit Foncier, la banque mutualiste BPCE, qui réunit Caisses d'épargne et Banques populaires, a annoncé fin juin qu'elle absorberait l'établissement, mettant fin de fait à l'existence d'un acteur présent depuis le milieu du XIXe siècle dans le monde immobilier.

"On regrette profondément sa disparition: (...) ce n'est pas une bonne nouvelle", a jugé Patrick Vandromme, l'un des responsables de la Fédération française du bâtiment (FFB), lors d'un bilan trimestriel du secteur.

M. Vandromme, qui préside les Constructeurs et Aménageurs (LCA) - composante de la FFB spécialisée dans la construction de maisons individuelles -, a souligné le rôle central qu'occupe le Crédit Foncier dans le secteur.

"On a à peu près 20% de nos clients (qui) ont un prêt au Crédit Foncier", a-t-il estimé.

"Pour des montages un peu complexes, c'était très intéressant de travailler avec eux", a conclu M. Vandromme, s'interrogeant sur l'avenir des plus de 2.000 salariés de l'établissement dans la nouvelle organisation.

BPCE a promis de conserver les "compétences et les expertises du Crédit Foncier", notamment au sein des Banques populaires et des Caisses d'épargne, assurant que c'était le modèle économique d'un établissement spécialisé de ce type qui n'était plus d'actualité.

En revanche, l'intersyndicale de l'établissement, qui appelait à la grève ce mercredi, a dénoncé un "démantèlement" et une "mis(e) à mort" du Crédit Foncier, qui avait vu ses performances freinées par la vague de renégociation des crédits immobiliers dans un contexte de taux bas.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Atari annonce la cession à THQ Nordic des franchises Alone in the Dark et Act of War pour un prix de 735 000 euros. L'acquisition de ces propriétés intellectuelles est gérée par THQ Nordic,…

Publié le 20/09/2018

Pour sauvegarder sa compétitivité, en particulier en France, le Groupe Bel a lancé un projet de nouvelle organisation pour adapter et simplifier ses modes de fonctionnement et ses organisations, en…

Publié le 20/09/2018

Dans des volumes toujours restreints, Clasquin s'adjuge 3% à 38,7 euros après une solide publication intermédiaire...

Publié le 20/09/2018

'The Good, The Bad, and The Augmented'...

Publié le 20/09/2018

Fnac Darty gagne 0,9% à 69,8 euros alors que l'agitateur culturel est entré en négociations exclusives en vue d'une prise de participation majoritaire...