En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 422.32 PTS
-0.29 %
5 369.0
-0.07 %
SBF 120 PTS
4 284.07
-0.24 %
DAX PTS
12 238.94
-
Dowjones PTS
25 764.00
-0.38 %
7 503.68
+0.00 %
1.115
-0.01 %

Disney rassure à un moment-clé de son histoire

| AFP | 253 | Aucun vote sur cette news
Le logo des studios Walt Disney le 3 avril 2019
Le logo des studios Walt Disney le 3 avril 2019 ( VALERIE MACON / AFP/Archives )

Disney, qui vient de boucler le rachat de l'essentiel du groupe Fox, a su rassurer les marchés mercredi avec des résultats trimestriels meilleurs que prévu alors qu'il se trouve à un moment-clé de son histoire.

L'année sera en effet chargée pour Disney qui a officiellement finalisé fin mars l'intégration de l'essentiel des actifs de 21st Century Fox pour plus de 71 milliards de dollars. Grâce à ce rachat, Disney est devenu le premier groupe de médias et de divertissement au monde.

Outre les sorties très attendues de nouveaux films de super-héros, de l'univers "Star Wars" ou de dessins animés comme "La Reine des Neiges 2" ou encore "Toy Story 4", Disney prévoit le lancement, très attendu, de Disney+, sa plateforme de streaming concurrente de Netflix, à 6,99 dollars par mois, d'abord aux Etats-Unis en novembre.

Les résultats du deuxième trimestre de son exercice décalé annoncés mercredi ont en partie pâti de la comparaison avec la même période de l'an dernier, son film "Captain Marvel" n'ayant pu --malgré son large succès -- égaler le carton record du super-héros Marvel "Black Panther" en 2018, combiné à celui de "Star Wars: Les Derniers Jedi", l'une des autres lucratives franchises détenues par le colosse américain.

"Je suis ravi de nos résultats (...), qui ont été marqués par notre rachat de 21st Century Fox ainsi que par nos investissements dans nos activités" dans le streaming, qui suppose des dépenses importantes, a relevé le patron du groupe Bob Iger, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

L'équipe du film
L'équipe du film "Avengers" à Los Angeles le 23 avril 2019 ( Alberto E. Rodriguez / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

M. Iger en a profité pour se féliciter du succès record du dernier opus de la franchise Marvel, "Avengers: Endgame" qui "continue à dépasser même nos attentes les plus optimistes" avec 2,3 milliards de dollars au box-office mondial en seulement deux semaines, surpassant "Titanic" mais encore derrière "Avatar".

Sorti fin avril, ce film alignant les stars aidera sans nul doute le chiffre d'affaires de la maison mère de Mickey pour le trimestre en cours (avril-juin). Bob Iger a en outre précisé que "Endgame" serait diffusé sur Disney+ le 11 décembre.

La valeur d'Hulu

Côté chiffres, The Walt Disney Company a vu son bénéfice net exploser de 85% à 5,4 milliards de dollars, une hausse essentiellement due à la montée de Disney au capital de la plateforme de streaming Hulu.

En rachetant l'essentiel du groupe Fox --opération finalisée le 20 mars--, Disney est en effet passé de 30 à 60% du capital d'Hulu car Fox en possédait lui-même une partie. Une réévaluation de sa part et de la valeur de Hulu a entraîné un gain comptable dans les résultats de Disney, a expliqué le groupe.

Mais rapporté par action et ajusté des éléments exceptionnels --la référence en Amérique du Nord--, le bénéfice ressort à 1,61 dollar, mieux qu'attendu. De même que le chiffre d'affaires (14,9 milliards de dollars, +3%). Les résultats du trimestre intègrent également 373 millions de dollars de chiffre d'affaires venu de 21st Century Fox.

Disney a en revanche subi ce trimestre les dépenses liées à l'intégration de Fox.

Vers 22H30 GMT, le titre avançait de 0,7% dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street.

Dans le détail, les studios Disney ont vu leur chiffre d'affaires décroître de 15% à 2,13 milliards.

Les parcs d'attraction et produits dérivés ont rapporté 6,2 milliards de dollars en chiffre d'affaires (+5%) et la division "Media" (chaînes gratuites et câblées) 5,53 milliards, quasi inchangé.

Enfin, le segment "Direct-to-consumer et International", qui comprend les plateformes de streaming Hulu et ESPN+ (sports) a vu ses revenus augmenter de 15% à 955 millions de dollars. Mais cette division a nettement creusé sa perte opérationnelle, à 393 millions.

Pour le reste de l'année, Disney profitera aussi du succès attendu des nouvelles attractions "Star Wars" au parc Disneyland d'Anaheim (Californie), dont les réservations pour les trois premières semaines d'exploitation se sont arrachées en moins de deux heures la semaine dernière. Elles doivent ouvrir fin mai.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/05/2019

Saint-Gobain a franchi une étape importante dans l'accélération de la rotation de son portefeuille qui vise un objectif de cessions de plus de 3 milliards d'euros en chiffre d'affaires d'ici fin…

Publié le 20/05/2019

La cotation des actions des Laboratoires Boiron, suspendue jeudi 16 mai 2019 en raison de la diffusion par un média d'une information confidentielle, reprendra lundi 20 mai 2019 à l'ouverture de la…

Publié le 20/05/2019

Au premier trimestre 2019, Freelance.com a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 53,7 millions d'euros, en croissance organique de 25%, pleinement conforme à son objectif de progression…

Publié le 20/05/2019

Abeo a réalisé au titre du quatrième trimestre de l'exercice 2018/19 (du 1er janvier au 31 mars 2019), un chiffre d'affaires de 61,4 millions d'euros, en progression de 16%, bénéficiant de…

Publié le 20/05/2019

Le Conseil d'Administration de Burelle a décidé l'annulation de 95 692 actions d'autocontrôle, sous réserve de l'obtention par l'Autorité des Marchés...