5 390.46 PTS
+0.20 %
5 384.00
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 288.57
+0.16 %
DAX PTS
13 067.58
+0.45 %
Dowjones PTS
23 585.27
+0.25 %
6 406.81
+0.32 %
Nikkei PTS
22 550.85
+0.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Directive voyages: la France rejette les demandes de la profession

| AFP | 104 | Aucun vote sur cette news
Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, à l'Assemblée nationale le 25 octobre 2017
Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, à l'Assemblée nationale le 25 octobre 2017 ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

Le gouvernement a débouté les voyagistes français qui réclamaient un alignement sur leurs confrères européens en matière de responsabilité, arguant de "la protection du consommateur" dans le cadre d'une directive européenne qui doit être prochainement transposée.

La nouvelle directive sur les voyages à forfait (soit les formules vol+hôtel) remplace une précédente version datant de 1990. Le texte doit être promulgué par les Etats membres au plus tard le 1er janvier 2018, pour une application au 1er juillet 2018.

Actuellement, les professionnels français du voyage s'estiment pénalisés par un niveau de responsabilité "de plein droit" - qui implique une présomption de responsabilité supérieure à celle imposée à la grande majorité de leurs confrères européens, et donc un surcoût en matière d'assurances. Ils réclamaient un "rétablissement de l'équité" au gouvernement via la directive.

Mais le ministre de l'Economie leur a opposé une fin de non-recevoir, mercredi lors des questions au gouvernement: "nous avons fait le choix de la protection du consommateur, et nous pensons que c'est un choix juste et équitable", a affirmé Bruno Le Maire, répondant à la députée REM des Pyrénées-Orientales Laurence Gayte.

"Vous partez en voyage, vous passez par une agence de voyage et on vous a promis une chambre magnifique de 50m2 avec vue sur mer, vous vous retrouvez avec un cagibi avec vue sur le parking, la responsabilité du voyagiste est engagée de plein droit et nous pensons que ce n'est que justice que ce soit au voyagiste d'apporter la preuve qu'il a fourni la bonne prestation", a déclaré le ministre.

Selon lui, "il n'y a aucune contravention avec le droit européen, car c'est le droit français qui s'applique".

"Le gouvernement prend le risque d'une +sur-transposition+", a réagi à l'AFP Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage qui regroupent les agences de voyage françaises, se disant prêt à saisir le Conseil d'Etat et la Commission européenne.

Selon lui, le texte que va adopter le gouvernement "organise l'irresponsabilisation du consommateur, qui peut faire n'importe quoi", et entretient "une distorsion de concurrence".

En septembre, la profession (les agences de voyage, les tour-opérateurs et l'association APST, qui est le garant financier du secteur) avait dans un communiqué commun accusé Benjamin Griveaux, secrétaire d'Etat à l'Economie, d'être "plus royaliste que Bruxelles" et prévenu que "cette position rigide aura des répercussions sur les entreprises françaises et sur l'emploi".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2017

Saint-Gobain a acquis 90% des actions d'Isoroc Pologne ainsi que la marque Isoroc en Europe...

Publié le 24/11/2017

XPO Logistics a remporté une importante extension de contrat avec CHEP France, l'un des leaders mondiaux de la location-gestion de palettes, caisses...

Publié le 24/11/2017

ICADELa foncière de bureaux tiendra une journée investisseurs.source : AOF

Publié le 24/11/2017

Sephora (LVMH) inaugure son nouveau siège social à Neuilly-sur-Seine...

Publié le 24/11/2017

Aquila publie un chiffre d'affaires du troisième trimestre en retrait de 2% à 4,74 ME, pour un chiffre d'affaires à neuf mois en déclin de 2%...

CONTENUS SPONSORISÉS