En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 384.50
+1.34 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 627.28
+0.68 %
7 212.09
-0.07 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Dieselgate: Volkswagen passe 2,5 milliards de provisions supplémentaires

| AFP | 291 | Aucun vote sur cette news
Le patron de Volkswagen Matthias Mueller, lors d'une rencontre avec la presse, à la veille de l'ouverture du Salon automobile de Francfort, le 11 septembre 2017
Le patron de Volkswagen Matthias Mueller, lors d'une rencontre avec la presse, à la veille de l'ouverture du Salon automobile de Francfort, le 11 septembre 2017 ( Tobias SCHWARZ / AFP/Archives )

Le géant européen de l'automobile, l'allemand Volkswagen, a annoncé vendredi s'attendre à une charge exceptionnelle de 2,5 milliards d'euros au troisième trimestre en raison du rappel plus compliqué que prévu de ses moteurs diesel truqués 2 litres aux Etats-Unis.

Ces nouvelles provisions amputeront d'environ 2,5 milliards d'euros son bénéfice opérationnel au troisième trimestre, indique le groupe dans un communiqué, évoquant le programme de rappel et de mise en conformité de près de 500.000 véhicules aux Etats-Unis, qui s'avère "beaucoup plus long et complexe techniquement" qu'anticipé.

De la sorte, l'ensemble des provisions que Volkswagen a dû passer dans ses comptes au titre du "dieselgate" s'élève désormais à 25,1 milliards d'euros, a confirmé un porte-parole de Volkswagen à l'AFP.

Une grande partie de cette somme concerne déjà les Etats-Unis, où la manipulation à vaste échelle par le groupe de ses moteurs diesel a éclaté au grand jour en septembre 2015 et où le groupe a accepté de plaider coupable devant les autorités.

En Bourse, ces annonces faisaient dévisser le titre Volkswagen en matinée de 2,02% à 135,55 euros à 08H23 GMT.

La nouvelle provision annoncée est "étonnamment élevée", juge Jürgen Pieper, analyste financier chez Metzler Bank, interrogé par l'AFP.

Aux-Etats Unis, Volkswagen a déjà dû débourser plus de 20 milliards de dollars pour réparer ou racheter près de 600.000 voitures incriminées -équipées principalement de moteurs diesel 2 litres et de moteurs 3 litres pour moins de 100.000 d'entre elles- et verser à leurs propriétaires des indemnités.

Au plan judiciaire, Volkswagen, qui redoutait de devoir débourser de nouveaux milliards supplémentaires aux Etats-Unis, a pu respirer début septembre quand un juge de San Francisco (ouest) a débouté l'Etat fédéral du Wyoming qui réclamait à l'allemand de lourdes indemnités pour avoir violé les lois sur l'environnement avec les rejets de ses véhicules diesel.

Volkswagen renvoie à la date du 27 octobre pour la présentation de ses comptes détaillés du troisième trimestre.

Les analystes du fournisseur de services financiers Factset escomptaient jusqu'ici un bénéfice opérationnel Ebit de 4,4 milliards d'euros pour la période de juillet à septembre, en nette hausse sur un an, et un chiffre d'affaires trimestriel de près de 60 milliards d'euros.

En juillet, le groupe avait légèrement relevé sa prévision de recettes pour 2017, après un deuxième trimestre venant confirmer sa vigueur. Il vise pour l'année en cours une hausse de son chiffre d'affaires "de plus de 4%".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.