5 398.33 PTS
+0.21 %
5 395.50
+0.21 %
SBF 120 PTS
4 305.83
+0.22 %
DAX PTS
13 000.49
-0.02 %
Dowjones PTS
23 273.96
-0.23 %
6 067.83
+0.00 %
Nikkei PTS
21 805.17
+0.50 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Dieselgate: Volkswagen passe 2,5 milliards de provisions en plus

| AFP | 153 | Aucun vote sur cette news
L'ensemble des provisions que Volkswagen a dû passer dans ses comptes au titre du
L'ensemble des provisions que Volkswagen a dû passer dans ses comptes au titre du "dieselgate" s'élève désormais à 25,1 milliards d'euros ( Ralf Hirschberger / dpa/AFP )

Le géant européen de l'automobile, l'allemand Volkswagen, a annoncé vendredi s'attendre à une charge exceptionnelle de 2,5 milliards d'euros au troisième trimestre en raison du rappel plus compliqué que prévu de ses moteurs diesel truqués 2 litres aux Etats-Unis.

Ces nouvelles provisions amputeront d'environ 2,5 milliards d'euros son bénéfice opérationnel au troisième trimestre, indique le groupe dans un communiqué, évoquant le programme de rappel et de mise en conformité de près de 500.000 véhicules aux Etats-Unis, qui s'avère "beaucoup plus long et complexe techniquement" qu'anticipé.

De la sorte, l'ensemble des provisions que Volkswagen a dû passer dans ses comptes au titre du "dieselgate" s'élève désormais à 25,1 milliards d'euros, a confirmé un porte-parole de Volkswagen à l'AFP.

Une grande partie de cette somme concerne déjà les Etats-Unis, où la manipulation à vaste échelle par le groupe de ses moteurs diesel a éclaté au grand jour en septembre 2015 et où il a accepté de plaider coupable devant les autorités.

En Bourse, ces annonces faisaient reculer le titre Volkswagen de 0,98% à 137 euros vers 13H00 GMT, après une chute bien plus marquée en matinée.

La nouvelle provision annoncée est "étonnamment élevée", juge Jürgen Pieper, analyste financier chez Metzler Bank, interrogé par l'AFP.

Aux Etats-Unis, Volkswagen a déjà dû débourser plus de 20 milliards de dollars pour réparer ou racheter près de 600.000 voitures incriminées - équipées principalement de moteurs diesel 2 litres et de moteurs 3 litres pour moins de 100.000 d'entre elles - et verser à leurs propriétaires des indemnités.

Et le groupe aux 12 marques voit se profiler de nouveaux problèmes aux Etats-Unis, d'après des informations du Spiegel vendredi. Le magazine allemand affirme que près de 500.000 véhicules essence vendus outre-Atlantique entre 2009 et 2017 sont mal homologués, l'allemand ayant omis de signaler un changement de logiciel.

Sollicité par l'AFP, Volkswagen n'était pas joignable pour une réaction. Le Spiegel indique que le groupe, qui n'a pas voulu s'exprimer sur ce dossier, tente actuellement de régler le problème avec les autorités américaines mais que cette affaire pourrait déboucher sur des amendes.

Volkswagen renvoie à la date du 27 octobre pour la présentation de ses comptes détaillés du troisième trimestre.

Les analystes du fournisseur de services financiers Factset escomptaient jusqu'ici un bénéfice opérationnel Ebit de 4,4 milliards d'euros pour la période de juillet à septembre, en nette hausse sur un an, et un chiffre d'affaires trimestriel de près de 60 milliards d'euros.

En juillet, Volkswagen avait légèrement relevé sa prévision de recettes pour 2017, après un deuxième trimestre venant confirmer sa vigueur. Il vise pour l'année en cours une hausse de son chiffre d'affaires "de plus de 4%".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 29/09/2017

Le patron de Volkswagen Matthias Mueller, lors d'une rencontre avec la presse, à la veille de l'ouverture du Salon automobile de Francfort, le 11 septembre 2017 ( Tobias SCHWARZ / AFP/Archives…

Publié le 28/06/2016

Dans le cadre d'un accord avec la justice américaine et l'Etat de Californie sur le scandale du dieselgate, Volkswagen devra verser 14,7 milliards de dollars. 10,03 milliards constitueront les…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/10/2017

Linedata, éditeur de solutions globales dédiées aux professionnels de l’asset management, de l’assurance et du crédit, a annoncé avoir été choisi par T. Rowe Price, gestionnaire d’actifs…

Publié le 24/10/2017

Après voir ouvert dans le vert, Plastic Omnium perd désormais un peu de terrain sur la place parisienne (-0,3% à 35,6 euros) malgré une nouvelle...

Publié le 24/10/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 24/10/2017

Indicateurs d'activité au beau fixe

Publié le 24/10/2017

Spineway (+5% à 4,20 euros) qui conçoit, fabrique et commercialise des gammes d'implants et d'ancillaires (instruments) chirurgicaux, a publié un chiffre d'affaires de 1,368 million d'euros, en…

CONTENUS SPONSORISÉS