5 302.17 PTS
+0.23 %
5 289.0
+0.03 %
SBF 120 PTS
4 251.13
+0.27 %
DAX PTS
12 470.49
-0.14 %
Dowjones PTS
25 047.07
+0.33 %
6 831.26
+0.76 %
Nikkei PTS
21 970.81
+0.21 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Dieselgate: nouvelles perquisitions chez Audi

| AFP | 134 | Aucun vote sur cette news
La justice allemande perquisitionne de nouveau des sites du constructeur Audi en Allemagne
La justice allemande perquisitionne de nouveau des sites du constructeur Audi en Allemagne ( Tobias SCHWARZ / AFP/Archives )

La justice allemande a de nouveau perquisitionné mardi des sites du constructeur Audi en Allemagne alors que la marque aux anneaux, filiale du groupe Volkswagen, est soupçonnée d'avoir manipulé les émissions polluantes de 210.000 de ses voitures diesel.

Plusieurs membres des parquets et de la police judiciaire des Etats régionaux de Bavière et du Bade-Wurtemberg "ont perquisitionné aujourd'hui un domicile privé dans le Bade-Wurtemberg ainsi que des bureaux et locaux commerciaux d'Audi sur les sites d'Ingoldstadt et Neckarsulm", situés dans le sud du pays, a annoncé dans un communiqué le parquet de Munich.

Les enquêteurs s'intéressent à l'installation par le constructeur d'un logiciel utilisé pour "manipuler les émissions polluantes de moteurs diesel 3 litres V6 destinés au marché européen", a-t-il ajouté.

"Nous coopérons pleinement avec les autorités", a réagi par écrit un porte-parole d'Audi sollicité par l'AFP, sans donner plus de détails.

La justice allemande enquête sur des soupçons de fraude et de publicité mensongère concernant au moins 210.000 véhicules diesel mis en circulation à partir de 2009 sur les marché européen et américain.

Dans le volet américain de ses investigations, le parquet de Munich a désormais 14 suspects. "Aucun d'eux n'est un membre actuel ou passé du directoire d'Audi", précise-t-il.

La justice avait déjà perquisitionné des locaux d'Audi en mars 2017, et notamment son siège d'Ingolstadt, alors qu'elle cherche à déterminer les responsabilités dans le scandale des moteurs diesel truqués qui a éclaté chez Volkswagen et a ensuite fait tache d'huile dans l'industrie automobile.

Fin janvier, le parquet de Munich a également ordonné la perquisition de six appartements privés de "salariés ou d'ex-salariés" d'Audi.

Ces derniers mois, deux salariés avaient été arrêtés. Un ancien responsable du développement des moteurs d'Audi est toujours en détention provisoire, tandis qu'un ingénieur a été remis en liberté en novembre.

Fin 2015, le groupe Volkswagen, propriétaire entre autres de Porsche et Audi, avait reconnu avoir équipé 11 millions de ses voitures diesel, dont environ 600.000 aux Etats-Unis, d'un logiciel capable de fausser le résultat des tests antipollution et dissimulant des émissions dépassant parfois jusqu'à 40 fois les normes autorisées.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

Pour l'année 2017, le chiffre d'affaires de Median Technologies s'élève à 7,69 millions d'euros, en hausse de 21%. La prise de commandes nette s'élève à 14,69 millions, alimentant un carnet de…

Publié le 21/02/2018

Vallourec a accusé au quatrième trimestre 2017 une perte nette de 164 millions d'euros, contre une perte de 183 millions d'euros au quatrième trimestre 2016. Le résultat brut d'exploitation est…

Publié le 21/02/2018

EOS imaging a annoncé la première installation d'un système EOS au sein du groupe Asklepios, deuxième groupe hospitalier privé en Allemagne. Le système EOS est disponible à l'hôpital Asklepios…

Publié le 21/02/2018

L'engagement de MGI Coutier permettra à Frank & Pignard de sécuriser un volume de ventes important

CONTENUS SPONSORISÉS