En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 871.87 PTS
+0.50 %
4 869.00
+0.50 %
SBF 120 PTS
3 883.09
+0.39 %
DAX PTS
11 121.74
+0.29 %
Dowjones PTS
24 404.48
-1.22 %
6 646.81
+0.00 %
1.136
+0.03 %

Dieselgate: l'ex-patron d'Audi va être remis en liberté

| AFP | 294 | 4 par 2 internautes
L'ex-patron du constructeur automobile Audi Rupert Stadler le 18 mai 2017 à Neckarsulm, en Allemagne
L'ex-patron du constructeur automobile Audi Rupert Stadler le 18 mai 2017 à Neckarsulm, en Allemagne ( Christof STACHE / AFP/Archives )

L'ex-patron du constructeur Audi, Rupert Stadler, va être remis en liberté sous contrôle judiciaire, a annoncé mardi la justice allemande, qui l'avait écroué en juin dans l'enquête tentaculaire sur le scandale des moteurs diesel truqués.

Le tribunal régional de Munich a pris cette décision mais estime que "des soupçons continuent de peser sur l'accusé", selon un communiqué.

Il sera dorénavant interdit à M. Stadler d'entrer en contact avec toute personne impliquée dans l'enquête sur le dieselgate. L'ancien patron d'Audi a versé une caution, dont le montant n'a pas été révélé.

A la mi-octobre, le constructeur automobile a déjà accepté de payer une amende de 800 millions d'euros infligée en Allemagne par le parquet de Munich dans le cadre du dieselgate.

Rupert Stadler, PDG d'Audi à partir de 2007, avait été placé le 18 juin dernier en détention, soupçonné de "fraude" et de complicité d'"émission de faux certificats" sur les gaz polluants des véhicules vendus par la marque aux quatre anneaux.

Après quatre mois d'atermoiements, le groupe Volkswagen a décidé début octobre de mettre fin à toutes les fonctions de M.Stadler chez Audi, pour le laisser se concentrer sur sa défense.

Selon l'agence de presse allemande DPA, le dirigeant incriminé, qui négociait ses conditions de départ en espérant une indemnité en "millions et à deux chiffres", devrait recevoir un peu moins d'un million d'euros dans l'immédiat, un solde pouvant encore lui être versé à l'issue de la procédure judiciaire.

Le scandale tentaculaire du dieselgate avait éclaté en septembre 2015 chez Volkswagen (VW), maison mère d'Audi et de Porsche.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2019

Les marchés actions européens évoluent proches de l’équilibre à la mi-séance, dans contexte où la morosité l’emporte. Les catalyseurs haussiers font défaut et les investisseurs se…

Publié le 23/01/2019

A l’occasion d’une journée Investiseurs, Neopost a levé le voile sur sa nouvelle stratégie baptisée « Back to Growth » et portant sur la période 2019-2022. Ainsi, le spécialiste du…

Publié le 23/01/2019

Résultats trimestriels...

Publié le 23/01/2019

Ingenico chute de 12% à 46,03 euros après avoir atteint 44,41 euros, soit son plus niveau depuis avril 2013. Les investisseurs sanctionnent le quatrième avertissement sur résultats en moins d'un…

Publié le 23/01/2019

Le titre valide une figure de continuation baissière en drapeau après s'être retourné à la baisse sous sa moyenne mobile à 50 séances, négativement orientée. De son côté, le RSI évolue à…