Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 751.34 PTS
-0.65 %
6 762.0
-0.42 %
SBF 120 PTS
5 261.78
-0.43 %
DAX PTS
15 200.18
-0.41 %
Dow Jones PTS
34 461.41
-0.51 %
15 767.66
-1.4 %
1.127
-0.23 %

Devises : le dollar grimpe, anticipant des taux plus élevés

| Boursier | 270 | Aucun vote sur cette news

A l'inverse, l'euro chutait vendredi de 1,08% à 1,1553$, sa plus forte baisse quotidien face au billet vert depuis juin dernier...

Devises : le dollar grimpe, anticipant des taux plus élevés
Credits Reuters

Sur un marché des changes volatil en cette fin de mois d'octobre, le dollar a bondi de plus de 1% vendredi en séance face à un panier de devises, les investisseurs anticipant une évolution vers des taux d'intérêts plus élevés aux Etats-Unis, à quelques jours de la prochaine réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale.

Vendredi soir, l'indice du dollar progressait de 0,85% à 94,14 points face à un panier de six devises de référence (euro, livre sterling, franc suisse, yen, dollar canadien et couronne suédoise). A l'inverse, l'euro chutait de 1,08% à 1,1553$, sa plus forte baisse quotidien face au billet vert depuis juin dernier... La devise européenne avait gagné 0,7% jeudi, après l'annonce par la BCE du maintien de son biais accommodant, malgré l'accélération de l'inflation, mais elle a replongé vendredi malgré l'annonce d'un nouveau dérapage haussier des prix en octobre dans la zone euro.

Les marchés obligataires américains étaient aussi volatils vendredi. Le rendement du T-Bond à 10 ans cédait vendredi soir 4 points de base à 1,54%, après avoir d'abord dépassé 1,61% en début de séance, suite à la publication d'un indice PCE d'inflation plus élevé que prévu aux Etats-Unis.

En Europe, le rendement du Bund à 10 ans s'est tendu de 3 pb à -0,11% après la publication d'une inflation en nette hausse, à 4,1% sur un an en octobre dans la zone euro, après +3,4% en septembre. Le taux du Bund est monté jusqu'à -0,07% en séance. Les acteurs du marché estiment que la BCE aura à relever ses taux dès 2022 face à la flambée des prix, malgré le discours toujours très accommodant de Christine Lagarde à l'issue de la réunion de jeudi.

La Fed se réunit les 2 et 3 novembre, le "tapering" au menu

Aux Etats-Unis, le déflateur d'inflation (PCE), l'indicateur de l'inflation le plus suivi par la Réserve fédérale, publié vendredi, a accéléré à 4,4% en septembre sur un an, après +4,2% en août. Des chiffres bien supérieurs à l'objectif de 2% de la Fed, et qui accroissent la pression sur la banque centrale américaine pour qu'elle réduise son soutien aux marchés en phase de sortie de la pandémie de Covid-19.

La Fed réunira son comité de politique monétaire mardi et mercredi prochain et devrait décider du calendrier de réduction de son programme d'achats d'actifs ("tapering"), qui pourrait commencer dès novembre ou à défaut, à partir de décembre, selon les économistes. Quant aux premières hausses de taux directeurs, elles sont attendues courant 2022 selon les dernières projections de la Fed, mais les économistes sont encore nombreux à anticiper un statu quo jusqu'en 2023.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/12/2021

CatanaLe spécialiste des navires de plaisance publiera (avant Bourse) ses résultats annuels.OeneoLe fabricant de bouchons et de tonneaux publiera ses résultats semestriels.WavestoneLe cabinet de…

Publié le 03/12/2021

Société Générale a annoncé l’abandon définitif des deux procédures judiciaires engagées par le Département américain de la Justice ("DoJ") concernant, d’une part, les soumissions IBOR de…

Publié le 03/12/2021

La société italienne Airtime Partecipazioni a fait son apparition en Bourse de Paris sur le marché Euronext Growth, avec un prix de référence de 4,82...

Publié le 03/12/2021

Valneva trébuche de 17% à moins de 23 euros ce vendredi, dans un volume fourni, sur des craintes de moindre efficacité de son vaccin en dose de rappel...

Publié le 03/12/2021

Justifié ?

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne