En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 479.10 PTS
+0.05 %
5 467.50
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 386.46
+0.05 %
DAX PTS
12 374.66
+0.19 %
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.19 %
1.177
+0.15 %

Devises : le dollar enregistre sa plus mauvaise année depuis 2003 face à l'euro

| Boursier | 252 | Aucun vote sur cette news

L'année 2017 ne restera pas dans les annales pour le dollar...

Devises : le dollar enregistre sa plus mauvaise année depuis 2003 face à l'euro
Credits Reuters

L'année 2017 ne restera pas dans les annales pour le dollar. En baisse d'environ 13% face à l'euro, la monnaie de l'oncle Sam est sur le point d'enregistrer sa plus mauvaise performance depuis 2003 face à la devise européenne. A 1,1947$, l'euro évolue d'ailleurs sur un sommet d'un mois face au dollar.

Le billet vert est sous pression depuis hier et la baisse du rendement des Treasuries à 10 ans, qui a accusé mercredi son plus fort repli en une séance en près de quatre mois. "L'aplatissement de la courbe des taux aux Etats-Unis traduit le fait que le marché n'est pas très enthousiaste concernant les perspectives de croissance pour 2018, en dépit de l'adoption de la réforme fiscale", explique à Reuters, Derek Halpenny, stratège chez MUFG à Londres. "La baisse des rendements n'est généralement pas bonne pour le dollar, c'est une raison importante", ajoute Georgette Boele, stratège en devises chez ABN Amro Bank.

La faiblesse des volumes pèse également sur la parité dollar-euro. "Les flux de fin de mois dans des conditions de marché illiquides sont le principal moteur de la faiblesse du dollar", indique pour sa part à Bloomberg, Jason Wong, un stratège devises à la Banque de Nouvelle-Zélande. "Les risques sont biaisés en faveur de pertes du dollar contre la livre et l'euro en 2018".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

Le résultat net, qui intègre désormais un IS à taux plein en raison de la fin en 2017 des déficits reportables, atteint 0,94 ME en croissance de +310,3%...

Publié le 25/09/2018

Pour l'exercice 2018, le Groupe DOM Security maintient sa prévision de chiffre d'affaires de 180 ME hors croissance externe...

Publié le 25/09/2018

Le groupe reste optimiste pour la poursuite de son exercice...

Publié le 25/09/2018

Au 30 juin 2018, les capitaux propres s'élèvent à 11,71 ME...

Publié le 25/09/2018

Le résultat net des entreprises consolidées s'élève à 10,9 ME sur le 1er semestre...