En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 451.59 PTS
-
5 457.0
-
SBF 120 PTS
4 365.94
-
DAX PTS
12 326.48
+0.88 %
Dowjones PTS
26 656.98
+0.95 %
7 569.03
+1.05 %
1.178
+0.02 %

Devises : le dollar dopé par l'emploi US et Trump

| Boursier | 50 | Aucun vote sur cette news

Le billet vert a progressé en fin de semaine après des chiffres de l'emploi meilleurs que prévu aux Etats-Unis, et alors que Donald Trump a relevé d'un cran ses menaces protectionnistes contre la Chine.

Devises : le dollar dopé par l'emploi US et Trump
Credits Reuters

Les dernières menaces commerciales de Donald Trump envers la Chine, et les derniers chiffres de l'emploi outre-Atlantique, ont entraîné une nette appréciation du dollar, vendredi, ainsi que des taux des obligations d'Etat américaines.

Sur le marché des changes, l'indice du dollar, qui reflète son évolution face à un panier de 6 devises, a grimpé vendredi de 0,4% à 95,37, tandis que l'euro a cédé 0,54% à 1,1559$. Sur le marché obligataire américain, les taux d'intérêts ont grimpé, le rendement du T-Bond américain à 10 ans bondissant de 7 points de base à 2,94%.

La Fed tentée de relever ses taux plus vite que prévu ?

Les chiffres de l'emploi pour août ont montré que l'économie américaine a créé plus d'emplois que prévu (201.000 au lieu des 195.000 attendus par le consensus). Cette bonne santé s'est accompagnée d'une hausse des salaires horaires plus élevée qu'attendu, de 2,9% sur un an, la plus forte progression depuis juin 2009. Cette bonne nouvelle pour la consommation américaine s'avère cependant à double tranchant, puisqu'elle pourrait aussi inciter la Réserve fédérale américaine à relever ses taux directeurs plus vite que prévu, afin de prévenir un dérapage de l'inflation et une surchauffe de l'économie.

Par ailleurs, le billet vert a profité de la surenchère de Donald Trump en matière de protectionnisme, qui fragilise les devises des pays émergents. Le président américain, lors d'un point presse improvisé à bord de son avion Air Force One, a menacé vendredi de taxer la totalité des importations en provenance de la Chine, qu'il accuse de pratiques commerciales "déloyales".

"Maintenant, nous avons ajouté 200 milliards de dollars (de biens chinois faisant l'objet de taxes douanières). Je déteste dire ça mais (...) il y a encore 267 milliards de dollars (de biens chinois prêts à être taxés) rapidement si je le veux", a-t-il déclaré. En d'autres termes, la totalité des importations chinoises pourrait bientôt être surtaxée puisqu'en en 2017, les Etats-Unis ont importé 505 Mds$ de biens chinois, selon le Bureau des statistiques, un montant qui devrait encore augmenter cette année.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Le résultat opérationnel du premier semestre 2018 de Soft Computing s'élève à 1...

Publié le 20/09/2018

Comme publié précédemment, Mauna Kea a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires de 18% à 2,707 ME, principalement imputable au T1, mais avec...

Publié le 20/09/2018

Kerlink, spécialiste et leader mondial des réseaux et solutions dédiés à l'Internet des Objets (IoT), annonce aujourd'hui que la société a été choisie...

Publié le 20/09/2018

Au 1er semestre 2018, Alpha MOS a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 1,6 ME en baisse de (0,5) ME par rapport à la même période de l'année...

Publié le 20/09/2018

Balyo annonce le recrutement d'un Directeur Industriel et le déploiement d'un plan de recrutement ambitieux pour accompagner sa croissance...