5 386.83 PTS
-
5 404.00
-
SBF 120 PTS
4 295.28
-
DAX PTS
13 123.65
-0.23 %
Dowjones PTS
24 386.03
+0.23 %
6 393.89
+0.78 %
Nikkei PTS
22 925.64
-0.06 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Devises : la livre bondit après des rumeurs d'accord sur le Brexit

| Boursier | 106 | Aucun vote sur cette news

Un accord aurait été trouvé notamment sur le montant de la facture à régler par Londres avant de quitter l'Union européenne, affirme le 'Daily Telegraph'.

Devises : la livre bondit après des rumeurs d'accord sur le Brexit
Credits Reuters

Après un début de séance dans le rouge, le livre s'est brutalement réveillé en fin de journée sur le marché des changes, après des rumeurs de presse faisant état d'un accord entre Bruxelles et Londres sur les modalités du Brexit.

La monnaie britannique a d'abord abandonné jusqu'à 0,7% en séance face au dollar, puis elle est brusquement remontée pour revenir en terrain positif en début de soirée, montant jusqu'à 1,3362$ (+0,33%), avant de revenir prudemment autour de l'équilibre, à 1,3319$ (+0,01%).

Selon le site internet du 'Daily Telegraph', les négociateurs britanniques et européens seraient parvenus à un accord permettant de passer à la seconde phase des pourparlers, qui doivent déterminer les nouvelles règles commerciales entre le Royaume-Uni et l'UE.

La facture du Brexit fixée entre 45 et 55 milliards d'euros pour Londres ?

La question de la facture que Londres doit payer avant de quitter l'Union aurait notamment été résolue, selon deux sources citées par le journal. Alors que l'UE exigeait le versement de 60 MdsE, et que Londres avait avancé successivement les chiffres de 20 et de 40 MdsE, un accord aurait été conclu sur un montant final situé entre 45 et 55 MdsE, croit savoir le quotidien britannique.

La pression s'est accrue sur la Première ministre Theresa May depuis sa rencontre, vendredi dernier, avec le président du conseil européen Donald Tusk. Ce dernier avait demandé à Londres de réaliser des progrès "sous dix jours sur toutes les questions". Au terme de cette période de 10 jours, le 4 décembre, Theresa May sera de retour à Bruxelles pour y rencontrer le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le négociateur en chef des Européens, Michel Barnier. En cas d'accord, le passage à la 2ème phase des négociations pourrait être décidé lors du conseil européen des 14 et 15 décembre prochain.

Outre la question financière, deux autres questions-clés doivent être résolues avant d'entrer dans la phase 2 : les droits des expatriés européens au Royaume-Uni et britanniques dans l'UE, et l'avenir de la frontière entre la République d'Irlande et l'Irlande du Nord.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

Une offre en numéraire au prix de 46 euros par action  Paris, 11 décembre 2017  Atos [Euronext Paris : ATO], leader international de la transformation digitale, annonce avoir…

Publié le 11/12/2017

    Communiqué de presse Source : Sanofi (EURONEXT: SAN) (NYSE: SNY) La FDA approuve l'insuline lispro injectable Admelog® de Sanofi…

Publié le 11/12/2017

Suite à l'émission du rapport du commissaire aux apports et à la signature du traité d'apport, Horizontal Softaware apporte des précisions sur les modalités de l'acquisition de Formaeva,…

Publié le 11/12/2017

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 11/12/2017

Le partenariat vise à accélérer le développement du produit Quantib ND en s'appuyant sur Myrian Studio

CONTENUS SPONSORISÉS