En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 985.45 PTS
-
4 959.5
-0.99 %
SBF 120 PTS
3 977.96
-0.88 %
DAX PTS
11 244.54
-0.85 %
Dowjones PTS
25 017.44
-1.56 %
6 642.92
-3.26 %
1.145
-0.04 %

Devises : la déroute des marchés émergents s'accélère

| Boursier | 350 | Aucun vote sur cette news

L'ascension du dollar et les tensions commerciales ont accentué la pression sur les devises émergentes ces derniers jours. L'indice boursier MSCI des marchés émergents est désormais entré en terrain baissier, après une chute de 20%.

Devises : la déroute des marchés émergents s'accélère
Credits Reuters

La défiance des investisseurs vis-à-vis des pays émergents s'est accentuée ces derniers jours, plongeant les devises et les Bourses de nombreux pays dans une spirale baissière. Cet été, la crise s'est étendue à un nombre croissant de pays, en premier lieu la Turquie, l'Argentine, le Brésil, mais aussi l'Afrique du Sud et plus récemment l'Indonésie.

Symptôme de l'inquiétude croissante des investisseurs, l'indice boursier MSCI des pays émergents est entré ce jeudi en terrain baissier, caractérisé par une chute de plus de 20% par rapport à ses derniers sommets inscrits en janvier 2018. L'indice est désormais revenu à son plus bas niveau depuis le printemps 2017.

Turquie, Indonésie, Afrique du Sud... la liste des victimes s'allonge

L'accélération de la déroute de nombreuses devises émergentes face au dollar aggrave les difficultés de ces pays, qui font souvent face à des difficultés intérieures, et possèdent une importante dette, privée et/ou publique, libellée en dollars. La chute des monnaies locales renchérit donc le coût de cette dette, mais aussi celui des importations, avec des conséquences inflationnistes non négligeables.

La roupie indonésienne est ainsi tombée à un niveau proche de celui de la crise des devises asiatiques de la fin des années 1990. Mercredi, la Banque centrale d'Indonésie, première économie d'Asie du Sud-Est, a réagi en relevant ses taux directeurs en vue de soutenir la roupie. De son côté, le rand sud-africain et le rouble russe sont au plus bas depuis deux ans. La livre turque, particulièrement touchée en août, a plongé de 40% depuis le début de l'année et le peso argentin a perdu la moitié de sa valeur depuis janvier face au dollar.

Hausse des taux et dollar fort profitent aux marchés US

Après avoir bénéficié d'un afflux de capitaux, les pays émergents sont devenus moins attractifs à mesure que la Réserve fédérale américaine a durci sa politique monétaire, face à une croissance dynamique aux Etats-Unis. Cette normalisation de politique monétaire (après presque 10 ans de taux proches de zéro) a entraîné une appréciation du dollar et rendu les marchés financiers américains plus attractifs et moins risqués que les pays émergents aux yeux des investisseurs.

La crise s'est aggravée pendant l'été après l'annonce de nouvelles sanctions américaines contre le gouvernement turc du président Recep Tayyip Erdogan, puis l'appel à l'aide de l'Argentine au FMI, suivi ces derniers jours de l'annonce d'une entrée en récession de l'Afrique du Sud au 2ème trimestre 2018. La contagion n'a pas épargné la Chine, qui souffre notamment de l'escalade des tensions commerciales entre Pékin et Washington. L'indice boursier chinois CSI 300 a abandonné 25% depuis le début de l'année, tandis que le yuan renminbi a reculé de plus de 8% face au dollar par rapport à son plus haut annuel de la mi-avril.

Les flux de capitaux se détournent des marchés émergents

Selon les statistiques de l'Institut International de la Finance (IIF), les marchés émergents ont subi des sorties nettes d'investissements de portefeuilles étrangers de 8 milliards de dollars en juin, après des sorties nettes de 6,3 Mds$ en mai.

La situation s'est améliorée en juillet, avec des flux d'investissement positifs de 13,7 Mds$, suivis toutefois d'un net ralentissement en août (entrées nettes de seulement 2,2 Mds$ d'investissements sur les marchés financiers). Les premiers jours de septembre ne semblent pas annoncer d'amélioration de la situation.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/11/2018

Emergent BioSolutions et Valneva annonçent des résultats positifs de Phase 1 pour leur candidat vaccin contre le virus Zika   GAITHERSBURG, Md. and Saint-Herblain, France, 19…

Publié le 19/11/2018

Les actionnaires ont validé la nomination de Luc Gerard, de Miguel de Pombo Espeche et de la société Brexia International SA en qualité d'administrateurs...

Publié le 19/11/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE NOMINATION DE MARC GRYNBERG EN QUALITE DE MEMBRE DU COMITE STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE     Paris-La-Défense, le 19 novembre 2018 - Le Conseil…

Publié le 19/11/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 19/11/2018

Communiqué de presse             Paris, le 19 novembre 2018 …