Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 988.23 PTS
+1.78 %
6 976.5
+1.68 %
SBF 120 PTS
5 421.22
+1.61 %
DAX PTS
15 623.65
+1.58 %
Dow Jones PTS
35 227.03
+1.87 %
15 846.16
+0. %
1.128
-0.06 %

Devises : l'euro reprend sa glissade, au plus bas depuis juin 2020

| Boursier | 226 | Aucun vote sur cette news

L'euro s'est installé vendredi sous 1,13$, face aux craintes sur la reprise provoquées par la 5e vague de Covid en Europe. La présidente de la BCE, Christine Lagarde, a en outre répété sa réticence à relever les taux directeurs.

Devises : l'euro reprend sa glissade, au plus bas depuis juin 2020
Credits Reuters

La dégradation de la situation sanitaire en Europe, où plusieurs pays ont pris des mesures (allant jusqu'au reconfinement général pour l'Autriche), a entraîné une rechute de l'euro face au dollar, vendredi. La président de la BCE Christine Lagarde a également contribué au recul en répétant son opposition à une remontée des taux directeurs malgré l'accélération de l'inflation.

Vendredi soir, sur les marché interbancaires à New York, l'euro chutait de 0,71% à 1,1288$, au plus bas depuis juin 2020. L'indice du dollar, qui mesure son évolution face à 6 devises de référence (euro, yen, livre sterling, franc suisse, dollar canadien, couronne suédoise) est reparti en nette hausse de 0,49% à 96,02 points.

La BCE "très en retard" dans sa réflexion sur la remontée des taux

La présidente de la BCE, Christine Lagarde, a encore répété vendredi sa réticence à relever les taux directeurs. Un resserrement de politique monétaire ne ferait qu'accentuer l'impact négatif de la situation actuelle sur l'économie, a-t-elle estimé, rendant improbable un hausse des taux de la BCE avant 2023. "Cela n'a pas de sens de réagir en resserrant la politique monétaire", a résumé la patronne de la BCE, jugeant qu'un tel resserrement aurait plutôt pour effet de peser sur les revenus des ménages.

En attendant, malgré les discours qui se veulent rassurants , l'inflation continue d'accélérer dans de nombreux pays. En Allemagne, l'indice des prix à la production en octobre, publié vendredi, a bondi de 3,8% sur un mois contre +1,4% attendu, et après +2,3% en septembre. Sur un an, la flambée des prix à la production atteint 18,4%, au plus haut depuis 1951 !

Les analystes de la banque japonaise MUFG (Mitsubishi UFJ Financial Group) estiment que la faiblesse de l'euro devrait se prolonger au moins à court terme, "la BCE étant très en retard sur la plupart des banques centrales du G10 dans sa réflexion sur la remontée des taux directeurs". Les derniers développements, notamment les nouvelles mesures de restriction prises en Europe, notamment en Allemagne et en Autriche, face à la 5e vague de coronavirus, ont encore renforcé ce scénario, a souligné MUFG dans une note à ses clients publiée vendredi.

La Fed moins "colombe" que la BCE

Aux Etats-Unis, le patron de la Fed Jerome Powell s'est montré réticent à relever les taux directeurs trop rapidement, préférant attendre la fin du "tapering" prévu vers la mi-2022 pour lancer ce débat. Mais plusieurs responsables de la banque centrale américaine se sont montrés plus "faucon" cette semaine, s'inquiétant de l'envolée plus forte et plus durable que prévu des prix (+6,2% sur un an en octobre aux Etats-Unis).

Christopher Waller, l'un des gouverneurs de la banque centrale américaine, a ainsi affirmé vendredi que "l'amélioration rapide du marché du travail et les mauvais chiffres sur l'inflation m'ont poussé à privilégier un rythme de réduction plus rapide des achats d'actifs et un retrait plus rapide de la politique accommodante en 2022".

Malgré les pressions inflationnistes, les taux d'intérêts se sont détendus vendredi sur les marchés obligataires, en réaction aux craintes d'aggravation de la situation sanitaire. Si elle se poursuit et s'étend à d'autres pays, la reprise de la pandémie pourrait pousser les banques centrales pourraient retarder la remontée des taux directeurs. Le rendement du T-Bond à 10 ans américain s'est détendu vendredi de 5 points de base à 1,54%, tandis qu'en Europe, celui du Bund allemand à 10 ans a perdu 7 pb à -0,35%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/12/2021

Ubisoft Film & Television a annoncé la nomination de Jordan Cohen au poste de Directeur de la division européenne des films en live-action et de la télévision. Depuis Paris, il rapportera au…

Publié le 07/12/2021

Vente du Turbo Illimité Best CALL ROYAL DUTCH SHELL 3262T à 1,33 EUR (+12 %) Analyse :ROYAL DUTCH SHELL a consolidé un peu plus longtemps et un peu plus profondément…

Publié le 07/12/2021

(Zonebourse.com) Nous soldons la position sur le turbo CALL Vontobel RC51V portant sur le titre ArcelorMittal à 1.18 EUR. Ce produit dérivé a été conseillé…

Publié le 07/12/2021

L'Université Paris-Saclay et Elogen, une filiale de GTT, ont signé une convention de collaboration pour renforcer leur partenariat dans le domaine de l'électrolyse PEM, une technologie prometteuse…

Publié le 07/12/2021

Advicenne flambe de 24,5% à 8,6 euros. La biotech a franchi une première étape de commercialisation au Royaume-Uni, ayant obtenu du NHS (National Health Service) des prix de 120 et 360 livres…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne