En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 447.44 PTS
+0.00 %
5 443.00
-0.08 %
SBF 120 PTS
4 358.59
+0.00 %
DAX PTS
12 765.94
-
Dowjones PTS
25 199.29
+0.32 %
7 390.13
+0.00 %
Nikkei PTS
22 826.19
+0.14 %

Devises : l'euro reprend de la hauteur face au dollar

| Boursier | 244 | Aucun vote sur cette news

Le billet vert a subi des prises de bénéfices, lundi, alors que la réforme fiscale américaine est sur le point d'être définitivement adoptée. Les cambistes tournent désormais les yeux vers la Fed.

Devises : l'euro reprend de la hauteur face au dollar
Credits Reuters

Après avoir regagné plus de 2% depuis début septembre dans l'anticipation de l'adoption de la réforme fiscale aux Etats-Unis, le dollar a fait l'objet de prises de bénéfices lundi, abandonnant environ 0,35% face aux principales devises mondiales.

Les investisseurs ont en quelque sorte acheté la rumeur et vendu la nouvelle, la fameuse réforme fiscale étant désormais à quelques jours de son adoption définitive par le Congrès. Vendredi, les élus républicains de la Chambre des représentants et du Sénat sont tombés d'accord sur un texte commun, qui prévoit notamment une baisse de 35% à 21% de l'impôt sur le sociétés dès janvier 2018. Un vote définitif devrait intervenir dès mardi à la chambre, avant le vote du Sénat et enfin, la promulgation de la loi par Donald Trump.

L'euro s'est renforcé de plus de 12% face au dollar cette année

Lundi soir, l'indice du dollar, qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises de référence, cédait 0,33% à 93,33. De son côté, l'euro progressait de 0,35% à 1,1791$. Depuis le début de l'année toutefois, le dollar s'est affaibli face aux principales devises mondiales, ce qui a soutenu le marché boursier américain et accordé un avantage compétitif aux multinationales américaines sur les marchés mondiaux.

Depuis le 1er janvier, l'indice du dollar a ainsi reculé de 8,4% face à un panier de devises. Quant à l'euro, il s'est renforcé de plus de 12% face au billet vert malgré la poursuite d'une politique monétaire plus accommodante de la part de la BCE que de la Fed américaine...

En cette fin d'année, les mouvements sur les marchés des changes devraient être marqués d'une part par des volumes plus faibles que la moyenne annuelles, et être affectés par les habillages de portefeuilles de fin d'année. Plus fondamentalement, l'attention des investisseurs devrait se détourner de la question de la réforme fiscale pour se focaliser sur la future politique monétaire de la Fed. Celle-ci a relevé la semaine dernière ses taux directeurs pour la troisième fois cette année (et pour la 5ème fois depuis la fin 2015).

Le dollar attentif aux futurs bouleversements à la tête de la Fed

Les dernières projections de la banque centrale américaine montrent qu'elle table sur trois nouvelles hausses d'un quart de point du taux des "fed funds" en 2018. Toutefois, les banquiers centraux n'ont pas relevé leurs prévisions d'inflation aux Etats-Unis. La hausse des prix devrait rester bloquée sous son objectif de 2% jusqu'en 2019, empêchant la Fed de resserrer trop rapidement ses taux.

Néanmoins, les analystes jugent à ce stade ces projections peu fiables dans la mesure où le Conseil des gouverneurs de la Fed va connaître un bouleversement en 2018, ce qui pourrait rendre le cours du dollar plus volatil. Le gouverneur de la Fed Jerome Powell remplacera Janet Yellen comme président de la Fed début février et en outre, 4 autres membres du conseil des gouverneurs (sur 7) sont sur le départ en début d'année.

Les marchés seront donc très attentifs dans les premiers mois de 2018 à toute inflexion dans le discours de la Fed, qui réunira son comité de politique monétaire les 30 et 31 janvier (dernière réunion présidée par Janet Yellen), puis les 20 et 21 mars (réunion suivie d'une conférence de presse de Jerome Powell).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

Alstom a réalisé une très bonne première partie d'exercice avec un chiffre d'affaire de à 2,0 milliards d'euros, en hausse de 14% (+17% à périmètre et...

Publié le 19/07/2018

Carbios annonce de nouvelles avancées dans l'optimisation de son procédé de biorecyclage des déchets plastiques en PET...

Publié le 18/07/2018

Le RevPar (Revenu par chambre) s'établit à 262,29 euros...

Publié le 18/07/2018

Son information était initialement prévue le vendredi 27 juillet, avant Bourse...