En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 059.41 PTS
-0.72 %
5 065.50
-0.57 %
SBF 120 PTS
4 053.42
-0.60 %
DAX PTS
11 478.22
-0.40 %
Dowjones PTS
25 339.99
+1.15 %
7 157.21
+0.00 %
1.157
+0.08 %

Devises : l'euro remonte avec Yellen et les "Minutes"

| Boursier | 257 | Aucun vote sur cette news

La devise européenne a effacé son repli de lundi, consécutif à l'échec de la formation d'un nouveau gouvernement de coalition en Allemagne. L'euro a profité mercredi d'un accès de faiblesse du dollar après les Minutes de la Fed.

Devises : l'euro remonte avec Yellen et les "Minutes"
Credits Reuters

L'euro a repris de la hauteur mercredi face au dollar, qui a souffert de la publication des Minutes de la Fed, ainsi que d'une déclaration de Janet Yellen, s'inquiétant toutes deux de la faiblesse de l'inflation outre-Atlantique. L'annonce d'un léger repli du sentiment des consommateurs américains en novembre a pu également peser sur le billet vert.

Mercredi soir, la monnaie unique avançait ainsi de 0,75% à 1,1821$ sur les marchés interbancaires à New York, effaçant le recul subi lundi face aux incertitudes liées à la crise politique en Allemagne. La séance a toutefois été peu active aux Etats-Unis, du fait d'un jour férié, jeudi, pour la célébration de Thanksgiving.

La faiblesse de l'inflation inquiète les membres de la Fed

La progression de l'euro s'est accélérée après la publication des Minutes de la dernière réunion de la Réserve fédérale, mercredi soir. Le compte-rendu a confirmé que les membres de la Fed se préparent à relever une nouvelle fois ses taux directeurs en décembre, un facteur qui est largement anticipé par les marchés.

En revanche, pour la suite des événements, les responsables de la Fed sont très divisés, plusieurs d'entre eux souhaitant attendre que l'inflation donne des signes d'accélération avant de continuer à relever les taux directeurs. La hausse des prix reste en effet de manière persistante bien en dessous de l'objectif de 2% de la Fed.

La faiblesse du dollar s'était manifestée dès mercredi matin, après des propos de la présidente de la Fed Janet Yellen, qui s'était elle aussi inquiétée mardi soir de la faiblesse persistante de l'inflation. Dans une intervention à l'Université de New York, Mme Yellen a averti que relever les taux directeurs trop vite risquerait de maintenir l'inflation sous le niveau cible de 2% que s'est fixé la Fed. Elle a aussi estimé que les attentes liées au niveau de l'inflation montraient des signes de baisse.

Incertitudes sur la politique de la Fed en 2018

Le dollar pourrait donc encore connaître des soubresauts alors que s'ouvre une période d'incertitude sur la future politique de la Fed, qui va tourner un page importante de son histoire début 2018 avec un bouleversement de son organe de direction, le Conseil des gouverneurs.

La présidente, Janet Yellen sera remplacée le 3 février prochain par Jerome Powell (un des actuels gouverneurs de la Fed), mais à cette occasion, elle quittera aussi son poste de gouverneur, dont le mandat se poursuivait en théorie jusqu'en 2024. Quatre sièges sur les 7 que compte le Conseil des gouverneurs seront alors vacants en début d'année prochaine, donnant une occasion à Donald Trump de remodeler le visage de ce Conseil...

L'euro suspendu à la crise politique en Allemagne

Quant à l'euro, son évolution dans les prochains semaines dépendra en partie de l'issue des pourparlers qui ont repris en Allemagne en vue de former un nouveau gouvernement. Après l'échec des négociations, le 19 novembre, les pressions sont nombreuses sur les partis allemands pour reprendre le dialogue et trouver une solution assurant la stabilité politique de la première économie européenne. Mercredi, la pression montait autour du patron des sociaux-démocrates du SPD, Martin Schulz, pour qu'il accepte de former une alliance avec la CDU-CSU d'Angela Merkel.

Une autre hypothèse envisagée est la formation d'un gouvernement minoritaire liant la CDU-CSU et les écologistes, mais la chancelière s'y est jusqu'ici opposée. Pour les marchés financiers, la pire des solutions serait un nouvel échec des négociations et l'organisation de nouvelles élections, ce qui prolongerait les incertitudes politiques jusqu'au printemps 2018...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/10/2018

Sodexo, spécialiste mondial des services de qualité de vie, a annoncé plusieurs évolutions au sein du groupe : Juliette Dufourmantelle, a été nommée Directrice Générale, Ministères &…

Publié le 15/10/2018

LCM reste à l’Achat sur GL Events, et abaisse son objectif de cours de 29 à 26 euros. L’augmentation de capital de 107 millions d’euros va permettre au groupe de conclure ses acquisitions en…

Publié le 15/10/2018

Engie et le fonds de pension canadien CDPQ (Caisse de dépôt et placement du Québec) prévoient de proposer 9 milliards de dollars pour acquérir le réseau de gazoducs du brésilien Petrobras, a…

Publié le 15/10/2018

La confiance revient rapidement