En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 884.72 PTS
+0.18 %
4 881.50
+0.15 %
SBF 120 PTS
3 855.53
+0.11 %
DAX PTS
12 595.38
-0.41 %
Dow Jones PTS
26 664.40
+0.89 %
11 055.08
+0. %
1.177
+0.09 %

Devises : l'euro pointe au plus haut depuis janvier 2019

| Boursier | 270 | Aucun vote sur cette news

A l'issue de quatre jours de négociations, les 27 dirigeants de l'UE sont parvenus hier mardi à un accord sur un plan de relance économique de 750...

Devises : l'euro pointe au plus haut depuis janvier 2019
Credits Reuters

A l'issue de quatre jours de négociations, les 27 dirigeants de l'UE sont parvenus hier mardi à un accord sur un plan de relance économique de 750 milliards d'euros, répartis en subventions et prêts, afin de compenser les effets dévastateurs de la crise sanitaire... Un dénouement aussitôt salué par une nette hausse de l'euro au-dessus des 1,15/$.

La répartition se fera entre 390 milliards d'euros de subventions et 360 milliards d'euros de prêts... Emmanuel Macron n'a pas manqué de saluer un "jour historique pour l'Europe". S'exprimant face à la presse, le président du Conseil européen, Charles Michel, a souligné que ce "deal" envoyait un "signal concret que l'Europe était une force capable d'agir"...."Il s'agit de bien plus que d'argent... Il s'agit des travailleurs et familles, de leurs emplois, leur santé et leur bien-être. Cet accord va je pense être vu comme un moment historique dans le parcours de l'Europe", a déclaré Charles Michel.

"C'est un bel accord, c'est un bon accord et c'est l'acte de naissance d'une nouvelle Europe donc c'est effectivement un jour historique parce que pour la première fois de son histoire l'Europe accepte de lever de la dette en commun (...) pour donner de l'argent aux Etats membres afin qu'ils puissent reconstruire, relancer leur économie", a déclaré pour sa part Bruno Le Maire, lequel s'est empressé de préciser que la France obtiendrait 40 milliards d'euros de subventions issus de ce plan de relance européen, qui contribueront au financement du plan de relance national.
"La relance c'est maintenant, il n'y a pas un instant à perdre donc nous disposons dès maintenant de 40 milliards d'euros supplémentaires que nous allons pouvoir ajouter à l'argent du budget français (...) à l'intérieur des 100 milliards" prévus pour le plan de relance national, a expliqué le ministre de l'Economie.

Le plan présenté le 24 août en France

Au-delà des mesures déjà mises en place depuis le début de la crise sanitaire pour soutenir une économie française pénalisée notamment par près de deux mois de confinement, le dernier volet des mesures de relance nationales s'intègrera dans ce plan de relance de 100 milliards d'euros qui sera présenté le 24 août en conseil des ministres.
Ce texte prévoira des dépenses pour la formation des salariés, pour l'investissement des entreprises, ainsi que pour la transition écologique, à hauteur de 30%.

Sur le marchés des devises, l'issue heureuse de ce bras de fer avec les pays dits "frugaux", à commencer par les Pays-Bas, a été largement saluée par la hausse de l'euro qui retrouve des niveaux oubliés depuis janvier 2019, à 1,1585. Pour les cambistes, la progression de la monnaie unique est d'autant plus nette que le dollar pâtit des atermoiements de Donald Trump dans sa réponse à la crise sanitaire "qui pourrait encore s'aggraver aux Etats-Unis" a reconnu hier le président américain...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 04/08/2020

Les marchés actions européens évoluent proches de l’équilibre à la mi-séance au lendemain de leur belle progression. Les investisseurs s’inquiètent de l’évolution de la pandémie de…

Publié le 04/08/2020

Atos, leader international de la transformation digitale, a signé un contrat de quatre ans et d'une valeur de 5 millions de livres sterling avec l'Université d'Oxford pour la fourniture d'un nouveau…

Publié le 04/08/2020

L’Agence France Trésor (AFT), agissant au nom du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, décide de suspendre Morgan Stanley de son statut de Spécialiste en Valeurs du Trésor…

Publié le 04/08/2020

Euronext annonce avoir finalisé le rachat de VP Securities, le dépositaire central de titres danois. Des actionnaires représentant plus de 90 % du capital social total de VP Securities ont déjà…

Publié le 04/08/2020

Natixis (+7,17% à 2,226 euros) est bien accroché à la première place du SBF 120, les pertes plus lourdes que prévu de ses activités actions étant compensées par une collecte record en gestion…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne