Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 342.44 PTS
+0.86 %
6 324.50
+0.76 %
SBF 120 PTS
4 968.27
+0.68 %
DAX PTS
15 303.39
+0.68 %
Dow Jones PTS
34 021.45
+1.29 %
13 109.15
+0. %
1.211
+0.27 %

Devises : l'euro pique du nez, la récession revient en Europe

| Boursier | 302 | Aucun vote sur cette news

Le dollar a été soutenu vendredi par la dernière salve de statistiques solides aux Etats-Unis, alors que l'euro a souffert de la rechute de la zone euro en récession au 1er trimestre.

Devises : l'euro pique du nez, la récession revient en Europe
Credits Reuters

Sur le marché des changes, la fin de semaine a été très favorable au dollar, qui a bondi vendredi, en réaction à des indicateurs macro-économiques très solides aux Etats-Unis, tandis qu'à l'inverse, l'euro s'est tassé après l'annonce d'un nouveau recul du PIB dans la zone euro au 1er trimestre, marquant la rechute de la région en récession.

Vendredi soir, l'euro abandonnait ainsi de 0,8% face au billet vert, à 1,2022$ dans les échanges interbancaires à New York. L'institut Eurostat a annoncé en matinée que le PIB de la zone euro a reculé de 0,6% dans la zone euro au 1er trimestre par rapport au trimestre précédent, après un repli de 0,7% au 4e trimestre 2020.

Même si les marchés s'attendaient à pire (-0,8%), il n'en reste pas moins que deux trimestres de recul consécutif de la croissance sont la définition technique d'une récession. Sur un an, le PIB des 19 pays utilisant la monnaie unique a reculé de 1,8% par rapport au 1er trimestre 2020. Toutefois, avec la progression de la vaccination contre le coronavirus, les économiste s'attendent à un rebond à partir du 2e trimestre.

Trois trimestres consécutifs de reprise aux Etats-Unis

A l'inverse de l'euro, l'indice du dollar bondissait de 0,77% à 91,31 points vendredi soir face à un panier de devises (euro, livre sterling, yen, dollar canadien, franc suisse et couronne suédoise), soutenu par la dernière salve de statistiques solides aux Etats-Unis. La croissance du PIB a ainsi progressé pour le 3e trimestre d'affilée aux Etats-Unis, atteignant au 1er trimestre un rythme annuel de 6,4%, après +4,3% au 4e trimestre 2020 et un bond record de 33,4% au 3e trimestre 2020.

Depuis le début de l'année, l'indice du dollar progresse de 1,5%, tandis que l'euro a cédé 1,6%.

Le dollar a aussi été soutenu vendredi par l'annonce d'un bond de 21,1% des revenus des ménages américains par rapport à février, soutenus par les aides du plan Biden, tandis que les dépenses ont augmenté de 4,2% sur un mois.

Inflation en hausse et tensions sur les taux

En outre, l'inflation mesurée par l'indice "Core PCE" (hors énergie et alimentation) a grimpé à 1,8% en mars sur un an, frôlant l'objectif de la Réserve fédérale et relançant la crainte que la banque centrale américaine ne réduise son soutien avant 2023, malgré les dénégations de son président Jerome Powell. La perspective d'une inflation plus élevée aux Etats-Unis à la faveur de la reprise économique a entraîné cette année une hausse des taux d'intérêts, ce qui a rendu le dollar plus attractifs aux yeux des investisseurs en quête de rendement.

Dans la zone euro, le taux d'inflation annuel est estimé à 1,6% en avril, contre 1,3% en mars, selon l'estimation préliminaire d'Eurostat publiée vendredi, une accélération liée notamment à la hausse des prix de l'énergie.

Sur les marchés obligataires, le rendement des emprunts d'Etats américains (T-Bonds) à 10 ans est passé de 0,9% le 31 décembre 2020 à plus de 1,76% courant mars, avant de revenir vendredi à 1,63%. Le taux du "30 ans" est passé de 1,64% à 2,48%, avant de revenir à 2,30% vendredi. La Fed a une nouvelle fois assuré, mercredi, à l'issue de sa réunion de politique monétaire, qu'elle ne comptait pas abandonner de sitôt sur sa politique monétaire ultra-accommodante.

Le Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) "ne pense même pas à penser à réduire" son soutien, même si l'économie montre des signes de reprise de plus en plus dynamique, a ainsi assuré mercredi soir le patron de la Fed, Jerome Powell.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

Du 1er au 31 mai 2021

MIEUX QUE GRATUIT ?
"Un ordre de bourse qui vous rapporte"

Tradez gratuitement et recevez 1€ par ordre exécuté
sur tous les produits de la gamme Morgan Stanley*
Valable sur tous les ordres >= à 500€*, offre limitée à 200€

Découvrir l'offre

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Communication à caractère promotionnel. *Voir conditions de l'offre.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/05/2021

Cela permet pour l'instant de limiter le repli sur la semaine à moins de 1%

Publié le 14/05/2021

Walt Disney perd 4% environ avant bourse à Wall Street, au lendemain de sa publication trimestrielle...

Publié le 14/05/2021

BPCE a mis les points sur les i, enfin plutôt sur les prix. L'organe central commun à la Banque populaire et à la Caisse d'épargne a confirmé que l'offre publique d'achat simplifiée sur les…

Publié le 14/05/2021

Retour à la moyenne...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne