En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 794.37 PTS
-0.34 %
4 812.00
+0.03 %
SBF 120 PTS
3 821.84
-0.29 %
DAX PTS
10 918.62
-0.12 %
Dowjones PTS
24 370.10
+0.67 %
6 718.45
+0.75 %
1.139
-0.07 %

Devises : l'euro fléchit, la livre toujours en berne

| Boursier | 272 | Aucun vote sur cette news

Les tensions entourant le Brexit continuent de peser sur la livre, tandis que l'euro s'est affaibli après les annonces de dépenses publiques supplémentaires faites par Emmanuel Macron en France.

Devises : l'euro fléchit, la livre toujours en berne
Credits Reuters

Les difficultés cumulées en Europe, avec le risque d'un Brexit "dur", les tensions sur le budget italien et la crise sociale en France, ont dominé mardi les marchés de changes.

La livre sterling a poursuivi sa chute, alors que Theresa May tente d'obtenir des modifications au projet d'accord sur le Brexit qu'elle était parvenue à négocier avec l'UE en novembre. Face à l'hostilité des députés britanniques, la Première ministre a dû reporter le vote sur ce texte, qui était prévu pour ce mardi. En soirée, la livre reculait de 0,33% à 1,2525$, portant son recul à 2% en trois séances. La devise britannique est revenue à son plus bas niveau depuis avril 2017, et a abandonné environ 14% depuis le référendum en faveur du Brexit, en juin 2016.

De son côté, l'indice du dollar, qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises de référence (euro, yen, franc suisse, livre sterling, dollar canadien et couronne suédoise) a progressé de 0,22% à 97,43 points sur le marché ICE.

Le billet vert a progressé après la publication d'un indice des prix à la production (PPI) un peu supérieur aux attentes en novembre aux Etats-Unis, qui pourrait inciter la Fed à poursuivre ses hausses de taux. Le PPI a progressé de 0,1% sur un mois, alors que le consensus tablait sur une stabilité des prix, après un gain de 0,6% en octobre. En glissement annuel, l'indice a grimpé de 2,5% et même de +2,7% hors alimentaire et énergie (contre respectivement +2,9% et +2,6% un mois auparavant).

Le mouvement des "Gilets jaunes" commence à peser sur l'euro

A l'inverse, l'euro a cédé 0,34% à 1,1316$, sur des anticipations d'un report par la BCE de son calendrier de remontée des taux directeurs, compte-tenu du ralentissement conjoncturel qui se confirme dans la zone euro. En Allemagne, l'indice ZEW du moral des affaires s'est maintenu en territoire négatif en décembre, même s'il remonte la pente. L'indice, publié mardi, est ressorti à -17,5 points après -24,1 en novembre, et contre -25 de consensus.

Par ailleurs, selon certains analystes, les vives tensions sociales qui affectent la France depuis trois semaines pèsent aussi sur le cours de la devise unique européenne. Le président Emmanuel Macron a annoncé lundi soir une série de mesures sociales pour calmer le mouvement des "Gilets jaunes", qui coûteront environ 10 milliards d'euros à l'Etat français, ce qui risque de faire remonter en 2019 son déficit public au-dessus des 3% imposé par le Pacte de stabilité de l'UE.

L'euro a déjà été fragilisé ces dernières semaines par le refus de Bruxelles d'entériner le budget 2019 de l'Italie, en raison d'un niveau de déficit public jugé trop élevé par l'Union européenne...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

5 prix lors des European Contact Center & Customer Service Awards (ECCCSA) dans 4 pays européens...

Publié le 17/01/2019

Martha Bejar, experte américaine dans le domaine des logiciels, est nommée en tant qu'administratrice indépendante de Neopost Paris, le 17 janvier 2019 Neopost, leader…

Publié le 17/01/2019

Fee et Covage ont signé le 17 janvier 2019 un partenariat qui permettra à Free de proposer son offre de Fibre optique sur les Réseaux d’Initiative Publique (RIP) dans les territoires couverts par…

Publié le 17/01/2019

Fnac Darty annonce être en négociations exclusives avec le Groupe Lagardère, en vue de l’acquisition de Billetreduc.com par sa filiale France Billet, spécialiste de la billetterie culturelle et…

Publié le 17/01/2019

Compagnie des Alpes vient de réaliser son point d’activité au titre de son premier trimestre de l’exercice 2018-2019. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié…