Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 678.16 PTS
-0.41 %
6 678.00
-0.34 %
SBF 120 PTS
5 229.84
-0.29 %
DAX PTS
15 499.91
-0.15 %
Dow Jones PTS
35 609.34
+0.43 %
15 388.71
+0. %
1.163
-0.13 %

Devises : l'euro chute, le dollar dopé par la consommation US

| Boursier | 591 | Aucun vote sur cette news

L'annonce surprise d'une hausse des ventes de détail aux Etats-Unis en août a relancé les anticipations de "tapering" de la Fed, qui se réunira les 21 et 22 septembre.

Devises : l'euro chute, le dollar dopé par la consommation US
Credits Reuters

L'euro est tombé jeudi à son plus bas niveau depuis 3 semaines, après la publication aux Etats-Unis d'une hausse surprise des ventes de détail en août, alors que les économistes s'attendaient à un recul lié à la propagation du variant delta du coronavirus.

En soirée, l'euro cédait ainsi 0,5% à 1,1756$, tandis que l'indice du dollar se renforçait nettement, de 0,43% à 92,94 points face à un panier de devises de référence, saluant la vigueur de la consommation aux Etats-Unis.

La hausse du dollar s'est accompagnée d'une tension sur les taux souverains américains. Le rendement du T-Bond à 10 ans est ainsi remonté à 1,35% en séance, avant de revenir à 1,33% (+2 points de base) en fin de soirée.

Les ventes de détail ont donc surpris positivement aux Etats-Unis, en progressant de 0,7% en août par rapport à juillet, alors que le consensus s'attendait au contraire à un recul de 0,8%, lié à la propagation du variant delta du Covid-19. Hors automobile, les ventes grimpent même de 1,8% par rapport au mois précédent, contre -0,2% de consensus de marché. Enfin, hors automobile et essence, les ventes de détail s'affichent en augmentation de 2%, contre -0,3% de consensus.

Par ailleurs, l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie pour le mois de septembre est ressorti à 30,7, contre 19 de consensus et 19,4 pour le mois antérieur, signalant une forte accélération de la croissance.

Suspense sur le calendrier de "tapering" de la Fed

Ces indicateurs ont relancé les anticipations d'une réduction des achats d'actifs par la Réserve fédérale américaine ("tapering"). Après 18 mois d'injections massives au rythme de 120 milliards de dollars par mois, pour soutenir l'économie face à la pandémie de Covid-19, la banque centrale américaine ne cache pas qu'elle se prépare désormais à réduire progressivement ce soutien à mesure que la croissance économique se redresse et que l'inflation a nettement accéléré ces derniers mois.

Mais les investisseurs ont hâte que la Fed, qui se réunira les 21 et 22 septembre prochain, clarifie le calendrier et le rythme de ce "tapering", en sachant qu'un retrait rapide et de grande ampleur pourrait entraîner des turbulences sur les marchés financiers.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/10/2021

Déjà dans les cours ?

Publié le 21/10/2021

Parrot a finalisé ce 19 octobre 2021 la cession de sa filiale senseFly, comprenant senseFly SA, basée en Suisse, et senseFly Inc. basée aux États-Unis, à AgEagle Aerial Systems, un fournisseur de…

Publié le 21/10/2021

Getlink a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 223,1 millions d’euros lors du troisième trimestre 2021, soit une baisse de 13% à taux de change constant par rapport au troisième…

Publié le 21/10/2021

Atos a annoncé avoir conclu un accord en vue d’acquérir DataSentics, une société tchèque spécialisée dans la science des données, et plus particulièrement dans le développement de…

Publié le 21/10/2021

Carrefour progresse de 1,9% à 15,3 euros en début de séance malgré le ralentissement de sa croissance au troisième trimestre, sous l'effet d'une...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne