En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 344.93 PTS
-0.08 %
5 350.5
+0.08 %
SBF 120 PTS
4 288.07
-0.06 %
DAX PTS
12 210.55
-0.22 %
Dowjones PTS
25 669.32
+0.43 %
7 377.54
+0.04 %
1.143
-0.02 %

Devises : l'euro accuse le coup face au dollar

| Boursier | 213 | Aucun vote sur cette news

Début de semaine compliqué pour la monnaie unique...

Devises : l'euro accuse le coup face au dollar
Credits Reuters

Début de semaine compliqué pour la monnaie unique. Au lendemain de la victoire plus compliquée que prévu d'Angela Merkel lors des élections fédérales allemandes, l'euro cède 0,67% face au billet vert, à 1,1879$ entre banques.

33% des voix pour l'alliance CDU-CSU

L'alliance CDU-CSU de la chancelière sortante a recueilli 33% des suffrages, le plus faible score des chrétiens démocrates depuis la fondation de la RFA en 1949, tandis que le parti d'extrême droite AfD entre en force au Bundestag. Le scénario qui semble pour l'instant le plus probable est celui d'une coalition dit "jamaïcaine" rassemblant la CDU-CSU, les libéraux du FDP et les Verts.

La coalition jamaïcaine en question

"Une coalition jamaïcaine rendrait sans doute plus difficile la poursuite de réformes dans la zone euro", explique Barclays. "Prendre des décisions difficiles avec une majorité fragile de 52,4% seulement est ardu. Le résultat de l'AfD pourrait pousser certains responsables de la CSU vers une position plus rigide sur le partage du risque budgétaire".

Un degré très substantiel d'accommodation monétaire reste nécessaire selon Draghi

Les derniers discours en date des grands argentiers du monde pèsent également sur la parité euro/dollar. Devant la commission des affaires économiques du Parlement européen, Mario Draghi a une nouvelle fois indiqué que la BCE est de plus en plus confiante sur un retour de l'inflation vers son objectif mais que la zone euro a encore besoin d'une stimulation monétaire substantielle : "Dans l'ensemble, nous devenons de plus en plus confiants que l'inflation va finalement atteindre des niveaux conformes à notre objectif, mais nous savons aussi qu'un degré très substantiel d'accommodation monétaire reste nécessaire pour que la trajectoire haussière de l'inflation se matérialise".

La Fed va resserrer sa politique monétaire

Aux Etats-Unis, William Dudley, le président de l'antenne de New York de la banque centrale américaine, a indiqué que la Réserve fédérale est en bonne voie pour relever graduellement les taux d'intérêt compte tenu de la bonne santé de la première économie mondiale. "Avec une tendance plus ferme des prix à l'importation et la dissipation des effets d'un certain nombre de facteurs temporaires et spécifiques, je m'attends à ce que l'inflation augmente et se stabilise autour de l'objectif de 2% (de la Fed) sur le moyen terme", a-t-il dit lors d'une intervention devant un public universitaire. "Pour y répondre, la Réserve fédérale va probablement continuer à supprimer graduellement le caractère accommodant de sa politique monétaire".

La Fed a laissé mercredi dernier ses taux d'intérêts directeurs inchangés, dans la fourchette de 1% à 1,25%, tout en annonçant qu'elle entamerait dès octobre la réduction de son énorme bilan (4.500 Md$). Elle a aussi laissé entendre qu'une nouvelle hausse des taux restait à l'agenda avant la fin de cette année, alors que beaucoup d'investisseurs s'attendaient à une pause jusqu'en 2018... A ce titre, le discours de Janet Yellen demain à Cleveland sera une nouvelle fois scruté de près demain.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/08/2018

Sur la semaine, le marché parisien abandonne 1,3%

Publié le 17/08/2018

A 08h00 en Allemagne
Indice des prix à la production de juillet.
source : AOF

Publié le 17/08/2018

Pendant ce temps, la SEC poursuivrait ses investigations

Publié le 17/08/2018

Communiqué de presse                                 Tours-en-Savoie, le 17 août 2018   Transfert du contrat de liquidité TIVOLY   TIVOLY…

Publié le 17/08/2018

Fox21 acquiert les droits d'adaptation du jeu vidéo à succès Vampyr, développé et coproduit par Dontnod Entertainment et édité par Focus Home Interactive, pour la production d'une série…