5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Devant l'université du Medef, des manifestants dénoncent des "collusions" Etat-patronat

| AFP | 261 | Aucun vote sur cette news
Les manifestants ont scandé
Les manifestants ont scandé "la loi travail on n'en veut pas, séparation du Medef et de l'Etat". Ici Pierre Gattaz à l'ouverture de l'université du Medef le 29 août 2017 à Jouy-en-Josas ( ERIC PIERMONT / AFP )

Environ 400 personnes manifestaient mercredi à la mi-journée à Jouy-en-Josas (Yvelines), devant le campus où se tient l'université d'été du Medef pour fustiger des "collusions" entre l'Etat et le patronat, notamment pour réformer le code du travail, a constaté l'AFP.

Répondant à l'appel de Solidaires et de quatre associations, dont Attac et Droit au logement (DAL), le cortège, parsemé de drapeaux colorés, s'est élancé vers 12h de la gare de Jouy-en-Josas dans une ambiance bon enfant. Objectif: dénoncer les "collusions entre les sommets de l'Etat et le Medef" et une "loi travail XXL".

Il est arrivé à 13H devant l'entrée du campus, protégé par des CRS qui maintenaient à distance les manifestants, rejoints par des militants CGT.

Les manifestants scandaient au micro des slogans tels que "retrait de toutes ces lois pourries, nous ne sommes pas de la chair à patron (et sa variante: chair à Macron)" ou "La loi Travail on n'en veut pas, séparation du Medef et de l'État"

Des banderoles "contre la guerre sociale de Macron" et "contre les lois Travail, bloquons le Medef" étaient déployées.

"Pour moi, le Medef et le gouvernement sont de mèche", explique Etienne Grohier, fonctionnaire dans le Val-d'Oise, venu protester "contre le contenu de la nouvelle loi Travail et la façon de faire du gouvernement", qui doit présenter jeudi le contenu des ordonnances réformant le code du travail, l'une des mesures phares du programme présidentiel.

M. Grohier redoute notamment que les accords d'entreprise "remplacent les accords de branche" sur beaucoup de sujets, au risque d'être "trop du cas par cas, en fonction de là où tu travailleras, tu seras plus ou moins protégé".

Eric Beynel, porte-parole de l'union syndicale Solidaires, a évoqué une "rentrée symbolique" devant l'université du Medef.

"On est juste en face de celles et ceux qui ont pendant tout l'été tenu la main de Muriel Pénicaud et d'Édouard Philippe pour rédiger les ordonnances pour mettre à bas le code du travail", a-t-il déclaré.

En supprimant le CHSCT par exemple, qui est "le thermomètre de la santé au travail", "la DRH de l'entreprise France répond à une demande du Medef", a-t-il dénoncé.

M. Beynel a souhaité "la construction d'un mouvement de grève si possible reconductible".

"Transformons le petit nuage blanc sur lequel se promène M. Gattaz en un un gros nuage social", a-t-il conclu.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 23/02/2018

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, a conclu un accord en vue d’acquérir 51 % du groupe Kropman, basé à Nimègue, aux Pays-Bas, spécialisé dans les domaines multi…

Publié le 23/02/2018

AXA a annoncé avoir publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires,…

Publié le 23/02/2018

BLEECKER   Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 20.787.356,70 EUR 39, Avenue George V - PARIS (75008) 572 920 650 RCS PARIS       Paris, le 23…

Publié le 23/02/2018

Natixis soumettra au vote de ses actionnaires, le 23 mai, le versement d'un dividende ordinaire, payé en numéraire, de 0,37 euro par action, au titre de l'année fiscale 2017. Le dividende sera…

CONTENUS SPONSORISÉS