En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 871.91 PTS
+1.21 %
5 870.5
+1.26 %
SBF 120 PTS
4 623.22
+1.1 %
DAX PTS
13 166.58
+0.86 %
Dow Jones PTS
28 015.06
+1.22 %
8 397.37
+1.07 %
1.106
+0. %

Deux ONG demandent à la France de forcer les banques à se verdir

| AFP | 226 | Aucun vote sur cette news
Les Amis de la Terre France et Oxfam France ont appelé jeudi la France à légiférer
Les Amis de la Terre France et Oxfam France ont appelé jeudi la France à légiférer "dès 2020" pour contraindre ses banques à des stratégies alignées sur l'objectif de limiter l'augmentation de la température terrestre à 1,5 degré ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Les Amis de la Terre France et Oxfam France ont appelé jeudi la France à légiférer "dès 2020" pour contraindre ses banques à des stratégies alignées sur l'objectif de limiter l'augmentation de la température terrestre à 1,5 degré et dévoilé une étude consacrée à leur empreinte carbone.

"Au nom de l'intérêt collectif, imposer une régulation financière serait un signal fort afin de limiter les impacts humains et de prévenir un risque de crise financière majeur dû aux changements climatiques", affirment les deux ONG, en préambule de cette étude dont l'AFP a obtenu une copie.

Les normes préconisées par l'étude "devront garantir que les banques mettent fin à leurs soutiens à l'expansion des énergies fossiles et en programment la sortie totale. L'Etat doit garantir en priorité la sortie du secteur du charbon au plus tard en 2030 dans les pays européens et de l'OCDE, et d'ici 2040 dans le monde".

La publication de cette étude intervient à la veille d'un important colloque de réflexion sur la finance verte et durable, le "Climate Finance Day", organisé à Paris, à l'occasion duquel les établissements financiers français font généralement des annonces concernant leurs politiques de lutte contre le changement climatique.

"En 2018, les émissions de gaz à effet de serre issues des activités de financement et d'investissement des quatre principales banques françaises – BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale et BPCE – dans le secteur des énergies fossiles ont atteint plus de 2 milliards de tonnes équivalent CO2, soit 4,5 fois les émissions de la France cette même année", accusent les deux ONG dans cette étude.

Ce rapport est obtenu en comparant deux chiffres. D'une part "l'ensemble des transactions financières réalisées par des banques françaises en direction d'entreprises actives dans les énergies fossiles en 2018" et par ricochet leur contribution à générer des activités émettrices de gaz à effet de serre. Et d'autre part celui des émissions de gaz à effet de serre de la France pour 2018.

Les établissements bancaires ont pris ces dernières années divers engagements pour se désinvestir progressivement de secteurs tels que le charbon, le tabac ou encore les sables bitumineux.

Mais "le rythme de marche est bien trop inégal et lent pour répondre aux objectifs de l'Accord de Paris", tancent les deux ONG, qui dénoncent des effets de "communication" et "le rôle joué par les lobbies de la place financière parisienne pour freiner toute forme de régulation publique de leurs activités".

Selon Les Amis de la Terre et Oxfam France, "en 2018, les banques et leurs représentants d'intérêt ont déclaré près de 10 millions d'euros pour influencer les décideurs nationaux, avec pas moins de 95 lobbyistes".

Les deux ONG pointent aussi du doigt "l'interdépendance entre banquiers et décideurs" qui "s'explique également par les nombreux passages de hauts fonctionnaires du secteur public au secteur privé et vice-versa, des +portes tournantes+ fonctionnant à plein régime".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 07/12/2019

Un homme embrasse la photo d'un manifestant irakien et journaliste citoyen tué la veille à Bagdad, accrochée à son cercueil pendant ses funérailles à Najaf, au sud de Bagdad, le 7 décembre…

Publié le 07/12/2019

Manifestation de "gilets jaunes" à Paris, le 7 décembre 2019 ( Philippe LOPEZ / AFP )La cortège parisien des "gilets jaunes" a rassemblé samedi un millier de personnes, occasionnant de brefs…

Publié le 07/12/2019

Les attaquants du Paris-SG, Kylian Mbappé (g) et Neymar, lors d'un entraînement de l'équipe, à Saint-Germain-en-Laye, le 6 décembre 2019 ( Thomas SAMSON / AFP )Les deux stars du Paris SG…

Publié le 07/12/2019

Une photo prise le 8 juillet 2019 montre l'émissaire américain chargé des négociations avec les insurgés afghans, Zalmay Khalilzad, lors de pourparlers à Doha, la capitale du Qatar ( KARIM…

Publié le 07/12/2019

La maire de La Gresle (Loire) a pris un arrêté interdisant aux habitants de sa commune de décéder les week-ends, pour dénoncer la pénurie de médecins ( GERARD JULIEN / AFP/Archives…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2019

Le groupe chinois Dongfgeng pourrait réduire sa part de façon à abaisser sa présence dans la future entité PSA-Fiat Chrysler, selon des sources citées par 'Reuters'.

Publié le 06/12/2019

Le chiffre d'affaires de Moulinvest s'établit à 64 ME au titre de l'exercice 2018-2019 contre 61,3 ME sur l'exercice précédent...

Publié le 06/12/2019

Tessi, spécialiste français des Business Process Services, a annoncé vendredi avoir achevé une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant brut de…

Publié le 06/12/2019

"Ces opérations contribueront à renforcer à la fois le potentiel de croissance du résultat par action", assure le management d'Elior...

Publié le 06/12/2019

Elior Group a annoncé avoir procédé à l’annulation de près de 4,27 millions de ses propres actions, représentant 2,39% de son capital social. La décision d’annulation des titres…