En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.150
-0.10 %

Deux groupes d'investisseuses veulent reprendre la Weinstein Company

| AFP | 331 | Aucun vote sur cette news
Le siège de la Weinstein Company, le 13 octobre 2017 à New York
Le siège de la Weinstein Company, le 13 octobre 2017 à New York ( ANGELA WEISS / AFP/Archives )

Deux groupes d'investisseurs essentiellement féminins veulent reprendre le studio Weinstein Company menacé de faillite à la suite des accusations de harcèlement, agressions sexuelles ou viols auxquelles fait face son co-fondateur Harvey Weinstein, selon une source proche du dossier et les médias américains.

Un groupe d'investisseurs essentiellement féminin mené par Killer Content, une société de production audiovisuelle, et comprenant la documentariste Abigail Disney et la Fondation des femmes de New York, se prépare à déposer une offre pour acheter certains actifs de film et de télévision de la maison de production fondée par Bob et Harvey Weinstein, selon une source proche du dossier contactée par l'AFP mercredi.

Elles prévoient de reverser une partie des bénéfices à des organisations d'aide aux victimes d'agressions sexuelles.

Une deuxième offre de reprise est menée par Maria Contreras-Sweet, ancienne directrice de l'agence fédérale des PME pendant l'administration Obama, qui dit dans une lettre au conseil d'administration de la Weinstein Company, qui comprend Bob Weinstein, qu'elle a assemblé "un groupe hors pair de partenaires financiers et conseillers".

Dans cette lettre publiée par plusieurs médias américains dont le magazine en ligne Deadline, Mme Contreras-Sweet estime qu'il est "impératif qu'un conseil d'administration mené par des femmes prenne le contrôle de la société".

Selon Deadline, l'offre de Mme Contreras-Sweet s'élève à 275 millions de dollars.

Sa proposition prévoit une reprise de "l'essentiel du passif" de la Weinstein Company, l'établissement d'un fonds juridique pour faire face aux poursuites qui visent l'entreprise, ainsi qu'un "processus de médiation avec les victimes", mené avec l'avocate Gloria Allred qui représente plusieurs accusatrices de Weinstein.

Plus de 100 femmes disent avoir été victimes de harcèlement ou d'agressions sexuelles de la part d'Harvey Weinstein au cours des quatre décennies passées.

Depuis les premières révélations sur ces accusations début octobre, les projets en cours de la Weinstein Company sont à l'arrêt et de nombreux collaborateurs de longue date ont pris leurs distances.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Trigano communique les caractéristiques des deux Pactes Dutreil...

Publié le 19/10/2018

Cette notation est assortie d'une perspective 'stable'...

Publié le 19/10/2018

Le rapport d'échange proposé pour la fusion s'établit à 0,2745 action ordinaire Safran par action Zodiac Aerospace...

Publié le 19/10/2018

Le titre est sur un dernier cours de 0,412 euro...

Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…